Conseil Général des Pyrénées-Orientales


Le Conseil Général des Pyrénées-Orientales est l'assemblée délibérante du département, elle est élue par moitié tous les trois ans au suffrage universel direct, c'est ce qu'on appelle les élections cantonales. Ces élections permettent la désignation des 31 conseillers généraux, ce qui correspond aux 31 cantons que nous avons ici. Nos conseillers se réunissent une fois par trimestre au minimum pour voter les actes importants de la vie du département. Le président du Conseil Général est élu par les conseillers généraux parmi ses membres pour trois ans.


Histoire

Les départements sont une invention relativement récente compte tenu de l'histoire de notre région. C'est durant la révolution française, en 1790 exactement, que l'assemblée constituante adopta le projet Cassini sur la création des départements. Ce projet créait 83 départements, dont le découpage avait pour but d'unifier le territoire français et de supprimer au maximum les intérêts locaux. D'ailleurs les noms sont choisis de manière à supprimer ces notions historiques ou culturels, ils prennent essentiellement les noms des fleuves ou montagnes sur lesquels les territoires reposent. Les Pyrénées-Orientales sont un bel exemple.

Une ville par département est désignée comme étant le chef-lieu. A l'époque, le chef-lieu était censé être accessible de partout en moins d'une journée de cheval, mais on se demande bien comment Perpignan a pu prouver qu'elle était à moins d'une journée de cheval de Porta, à l'autre bout du territoire. Chaque département est doté d'un conseil chargé de l'administrer localement, sous contrôle de l'Etat français décentralisé, c'est là la genèse du Conseil Général.

Le 10 août 1871 est votée une loi définissant le département en tant que collectivité territoriale. Le Conseil général reçoit une compétence pour régler les affaires locales. C'est à ce moment que l'on décide de faire un renouvèlement par moitié tous les 3 ans, pour assurer une certaine continuité dans le pouvoir en place. Les élus le sont donc pour 6 ans. En 1982, une nouvelle loi est votée le 2 mars, dite "loi sur la décentralisation". Les élus sont dotés de nouvelles responsabilités, beaucoup plus larges, mais la principale modification réside dans la fin de la tutelle de la préfecture, c'est à dire de l'Etat, sur la gestion locale. Le président du Conseil Général devient alors le chef de l'exécutif local. Enfin en 2005 la loi sur la décentralisation est élargie, donnant aux départements encore plus de compétences, notamment en matière de gestion des routes, des aides sociales, etc.

Etant proche du patrimoine local, je ne peux pas faire l'impasse sur un outil du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, le CDRCOA (Centre Départemental de Restauration et de Conservation des Œuvres d'Art), qui a pour tache de recenser et restaurer les nombreuses œuvres d'art, essentiellement religieuses.


Les cantons

Les Pyrénées-Orientales sont divisés en 3 arrondissements, chacun étant divisés en plusieurs cantons.

Arrondissement de Céret

  • Argelès-sur-Mer
  • Arles-sur-Tech
  • Céret
  • Côte Vermeille
  • Prats-de-Mollo

Arrondissement de Perpignan

  • Canet-en-Roussillon
  • Côte Radieuse
  • Elne
  • Latour-de-France
  • Millas
  • Perpignan-1
  • Perpignan-2
  • Perpignan-3
  • Perpignan-4
  • Perpignan-5
  • Perpignan-6
  • Perpignan-7
  • Perpignan-8
  • Perpignan-9
  • Rivesaltes
  • Saint-Estève
  • Saint-Laurent-de-la-Salanque
  • Saint-Paul-de-Fenouillet
  • Thuir
  • Toulouges

Arrondissement de Prades

  • Mont-Louis
  • Olette
  • Prades
  • Saillagouse
  • Sournia
  • Vinça



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).