Les comtes de Barcelone


La reconquête des territoires sarrasins du nord de la péninsule ibérique s'est faite en plusieurs années. Au fil de la progression des armées de Pépin le bref et Charlemagne, les nouvelles terres annexées furent subdivisées en comtés et données à des proches du roi. A cette époque, les comtes étaient des fonctionnaires dépendant de l'autorité royale, ils pouvaient être démis de leurs fonctions rapidement. L'hérédité de la charge de comte ne viendra que plus tard.

NOTE : La succession des premiers comtes de Barcelone est sujette à caution, le peu de documents qui nous est parvenu ne nous permettant pas d'être sûr de l'ordre donnée ci-dessous.

Blason de Catalogne

Premiers comtes de Barcelone


Bellon 801-820 Comte de Carcassonne, de Barcelone, d'Ausonne, d'Urgell, de Cerdagne, de Conflent, d'Ampurias
Ramòn 1er 820-826 Comte de Barcelone
Bernat de Gothie 826-832 Comte de Toulouse, de Barcelone, de Narbonne, marquis de la marche d'Espagne
Bérenger 1er 832-836 Comte de Barcelone, de Toulouse, du Roussillon
Bernat de Gothie 836-844 Comte de Toulouse, de Barcelone, de Narbonne, marquis de la marche d'Espagne
Sunifred 1er 844-848 Comte de Barcelone, d'Ausonne, de Cerdagne, de Conflent, d'Urgell, de Gérone, duc de Septimanie, marquis de la marche d'Espagne
Guillem 1er 848-850 Comte de Barcelone
Aleran de Toyes 850-852 Comte de Barcelone, de Narbonne, d'Ampurias
Odalric 1er 852-858 Comte de Barcelone, de Gérone, d'Ampurias
Unifred 1er 858-864 Comte de Barcelone, de Gérone, de Narbonne, d'Ampurias
Bernat de Gothie 865-878 Comte de Toulouse, de Barcelone, de Narbonne, marquis de la marche d'Espagne
Guifred le Velu 878-897 Comte de Barcelone, de Gérone, de Bésalù, de Cerdagne, marquis de la marche d'Espagne

A partir de Guifred le Velu le Comté de Barcelone devient un territoire de droit héréditaire, les comtes ne sont donc plus nommés par le roi mais issus de la descendance directe de Guifred le Velu. Ce dernier est donc à l'origine de la dynastie des comtes de Barcelone, futur roi d'Aragon, maître de la Méditerranée au XIVe siècle.


1ere dynastie des comtes de Barcelone


Borell 1er 897-911 Comte de Barcelone, de Gérone, d'Ausonne
Suniaire 1er 911-948 Comte de Barcelone, de Bésalù, de Gérone, d'Ausonne
Borell II et Miron 1er 948-966 Co-comtes de Barcelone et d'Urgell
Borell II 966-992 Comte de Barcelone et d'Urgell
Ramòn Borell 992-1018 Comte de Barcelone
Bérenger Ramòn 1er 1018-1035 Comte de Barcelone
Ramòn Bérenger 1er 1035-1076 Comte de Barcelone
Ramòn Bérenger II 1076-1082 Comte de Barcelone (co-règne)
Bérenger Ramòn II 1076-1097 Comte de Barcelone (co-règne)

A la fin du règne de Bérenger Ramon II le comte de Barcelone récupère les Comtés de Bésalu et Comtés de Cerdagne.


Ramòn Bérenger III 1097-1131 Comte de Barcelone, Comte de Cerdagne (1117-1131), Comte de Bésalù (1111-1131), comte de Provence, etc.
Ramòn Bérenger IV 1131-1154 Comte de Barcelone, Comte de Cerdagne, Prince d'Aragon

Le mariage de Ramòn Bérenger IV avec pétronille, la fille héritière du roi d'Aragon, marque la prise de contrôle de l'Aragon par les descendants de Ramòn Bérenger IV. C'est la raison pour laquelle les comtes suivants sont appelés les comtes-rois d'Aragon, en référence au comté de Barcelone. Il faut savoir que le comté de Barcelone était à cette époque 3 fois plus puissant que le royaume d'Aragon, en grande partie grâce à son ouverture maritime.

NOTE : A partir de cet évènement les noms des comtes de Barcelone sont indiqués sous leurs formes françaises avec le surnom. Leur véritable nom, en catalan, est indiqué sur leur biographie. La numérotation devient celle des rois d'Aragon.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).