Les Celtes


Peuple qui domina la majeure partie de l'Europe occidentale et centrale au cours du Ier millénaire av. J.-C. et qui entretint avec les peuples de la Méditerranée des relations permanentes. Les Grecs, qui les désignaient sous le nom générique de Keltoi, et les Romains sous celui de Celtae, de Galatae ou encore de Galli, avaient reconnu l'unité culturelle d'un peuple dont le territoire s'étendait d'Europe occidentale à la frontière septentrionale du monde classique.

Les Celtes parlaient une langue indo-européenne et étaient donc de même souche que leurs voisins italiques, helléniques et germains. Des noms de lieux celtes, ainsi que les noms de tribus celtes, de personnes et de divinités nous permettent d'attester leur présence dans les îles Britanniques et dans un large croissant traversant l'Europe, de l'Espagne au bas Danube.


Origines

Les origines des Celtes remontent à la fin de l'âge du Bronze, vers 1500 av. J.-C., période à laquelle se forme en Allemagne du Sud et dans la Gaule du Nord-Est, un peuplement protoceltique, qui peu à peu essaime vers le centre et le sud-ouest de la Gaule : au cours d'invasions successives se répandit la civilisation dite des champs d'urnes, caractérisée par la pratique de l'incinération et la conservation des cendres funéraires dans des vases en terre cuite.

Au début de l'âge du Fer, au cours de la période de Hallstatt (entre le VIIIe et le VIe siècle av. J.-C.), la civilisation celtique s'implante en Autriche, dans l'Est de la France, en Espagne et en Grande-Bretagne. La fin de la période de Hallstatt (VIe siècle av. J.-C.) est parfois appelée âge des princes, en raison du développement de sépultures grandioses (Hochdorf) et de forteresses massives ou oppida tels celui du trésor de Vix, au pied du mont Lassois ou celui de la Heuneburg, sur le haut Danube. C'est également à cette époque que s'établirent les relations commerciales entre les Celtes et les peuples de la Méditerranée. Entre le Ve et le Ier siècle av. J.-C., l'influence celte s'étendit de l'Espagne aux rives de la mer Noire. Cette phase ultime de l'âge du Fer porte le nom de La Tène, d'après un site de Suisse.

Au IIIe siècle av. J.-C., des tribus celtes envahirent le monde gréco-romain, s'emparant de l'Italie du Nord (pillage de Rome en 390), de la Macédoine et de la Thessalie (prise de Delphes en 279). Certaines atteignirent l'Asie Mineure où elles s'établirent en prenant le nom de Galates. Les Celtes d'Italie du Nord furent finalement soumis par les Romains au IIe siècle av. J.-C.!; la Gaule Transalpine (la majeure partie du sud de la France) fut soumise par Jules César au Ier siècle av. J.-C., et la majeure partie de la Bretagne passa sous domination romaine au Ier siècle apr. J.-C.

Sur le continent, les Celtes furent assimilés à l'Empire romain et perdirent leur indépendance culturelle. La tradition et les langues celtes subsistèrent en Bretagne, au pays de Galles, dans les Highlands d'Écosse et en Irlande.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).