Argelès-sur-mer plage


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Description

Argelès, c'est avec Canet et Le Barcarès l'une des trois grosses stations balnéaires du Roussillon. Autant Canet est plutôt pour les habitants du Nord du département, autant Argelès est pour ceux qui vivent au Sud. Avec l'avantage de n'être pas loin de l'Espagne.

La plage d'Argelès-sur-Mer

La plage d'Argelès-sur-Mer

C'est une station dynamique, jeune, qui comprend quelques rues extrêmement animées jusqu'à tard le soir. Artisanat, jeux, restaurants, animations diverses, tout est fait pour satisfaire le public en demande de vacances. Les plages sont nombreuses, larges, faites de sable fin comme tout au long du littoral. Elles sont bien équipées (jeux, plagistes, douches, toilettes, etc.), propres et nettes. Le front de mer est lui aussi large, arboré de palmiers, mais il faut reconnaître qu'il est assez court. La ville, elle, s'anime le soir. Si on veut lui faire des reproches, se seraient pour son manque de parking. En fit ce n'est pas tellement qu'il y en ai peu, c'est surtout qu'il y a énormément de monde à Argelès, donc un flux de voitures impressionnant. Je ne saurais trop vous conseiller d'y aller en vélo, un moyen de locomotion beaucoup plus rapide au moment d'affluence.

Il faut savoir qu'Argelès est la ville comprenant le plus de places de camping de France. Ca signifie que les campings s'étirent le long des routes menant aux différents hameaux : Pujol, Taxo d'Amont, Taxo d'Avall. Ca signifie aussi que tout ce monde se déplace des terres vers la mer le matin, et de la mer vers les terres le soir. Attention aux vélos et aux piétons !

Pour conclure, sachez qu'Argelès sur mer est une station balnéaire importante, dynamique, et surtout très agréable.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.55864963 N,

Longitude : 3.045379112 E

Photos

Situation et accès

Argelès sur mer plage est la station balnéaire d'Argelès sur mer, elle est située à 2 ou 3 kilomètres à l'Est de la ville. La distance entre les deux est trop importante pour pouvoir la faire à pied, il vous faudra un véhicule, et de préférence un vélo car il y a peu de places de parking. Pour accéder à Argelès plage de Perpignan, il faut prendre la route qui porte son nom, la fameuse route d'Argelès. Elle passe par Elne et continue après Argelès sur Collioure et le reste de la côte vermeille.

Carte IGN

Histoire

Difficile de retracer l'histoire d'une station balnéaire. Il faut savoir avant tout que la bande littorale est restée sous les eaux jusqu'au XIVe siècle, la mer venant lécher les remparts d'Elne. En fait, c'était plus des marécages salés. Ceux sont les templiers qui, au XIVe siècle, asséchèrent les étangs et repoussèrent les marécages, tout ça dans le but de récupérer des terres agricoles. Mais la dernière bande littorale, elle, n'avait pas été aménagée, trop abîmée par la mer. De plus, les ports médiévaux étaient à St Laurent de la Salanque, Canet, Port-Vendres, ce qui fait que la plage à Argelès n'était pas occupée.

Argelès-sur-Mer

Argelès-sur-Mer

La première plantation de pinède date de 1860. S'étalant sur 12 hectares, elle fait face au front de mer. Il est important de savoir que ces arbres existent toujours ils sont donc centenaires. Il s'agit de pins parasols et pins maritimes. Au début du XXe siècle la bande littorale fut assainie, mais inoccupée. Le site servait de but de balade aux habitants de la ville d'Argelès, et comme ça devenait de plus en plus fréquent quelques personnes astucieuses montèrent des baraques en bois pour vendre des boissons et autres sucreries aux passants. En 1896 un cultivateur loua un terrain au sud de la pinède et y monta le premier hôtel, l'hôtel de la Réserve. Le restaurant y servait des crustacés qui étaient maintenus vivant dans une nasse à 100m du rivage. A peu près à la même époque un pâtissier du village montant au Nord de la pinède une buvette qui fut transformée en hôtel lui aussi. De nos jours on le connait sous le nom d'Hôtel des Pins.

En 1939 eu lieu la retirada, un mot espagnol signifiant "retraite". Il désigne la fuite des républicains espagnols face au dictateur Franco. De janvier à août 1939 c'est une vrai invasion espagnole qui eu lieu à la frontière, la plupart passant par le bord de mer, à Cerbère, par le col du Perthus ou le col d'Arès, à Prats de Mollo. Pour contenir tout ce monde, les autorités françaises édifièrent des camps le temps de savoir ce qu'on ferait de tout ce monde. L'un de ces camps fut construit sur les plages d'Argelès. Un monument commémore d'ailleurs ce fait historique.

Pendant la guerre l'hôtel de la Réserve fut détruit. Il sera remplacé plus tard par l'immeuble principal de la station. Le premier camping d'Argelès s'est construit en 1953, c'était le camping "Bouix". A cette époque, les seules personnes venant à Argelès plage étaient des campeurs solitaires. A partir de ces années-là la station n'a fait que grandir, multipliant les campings, les constructions en dur, etc.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).