Aytua




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Description

Tout petit hameau, Aytua ne se visite pas : On se contente de le regarder, embrassant les quelques maisons d'un simple coup d'œil. Et l'on y voit des maisons en pierres sèches, quelques autres crépis, toutes entretenues correctement. Ca parait normal, il y en a tellement peu que chaque propriétaire l'entretient. Il y a aussi un lavoir, vestige des temps ancien mais qui est toujours en fonction et utilisé, et surtout une église, toute petite mais bien mise en valeur. Elle a une caractéristique étrange : Son clocheton est extrêmement long !

Sinon, rien de spécial à dire sur Aytua. L'été est évidemment un temps durant lequel il y a plus d'habitants, mais l'hiver peu vivent sur place.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.53949747 N,

Longitude : 2.332260869 E

Photos

Situation et accès

Aytua est un petit hameau à l'Est du village d'Escaro, entre Escaro et Sahorre. Il est niché dans les collines, au Sud de Serdinya, sur la rive droite de la Têt, en plein Conflent. Pour y accéder, il faut prendre une route venant d'Escaro. Comme c'est un cul-de-sac, c'est la seule route d'accès à ce hameau. Toutefois on peut prendre une petite route au Sud menant à la départementale Escaro-Sahorre, mais ce n'est vraiment pas une bonne idée de l'emprunter régulièrement.

Il faut savoir que toutes ces routes sont des vestiges de l'époque de l'exploitation des mines de fer, certaines sont à l'abandon (les plus inutiles de nos jours bien sûr) les autres sont entretenues normalement.

Carte IGN

Histoire

Situé non loin de d'Escaro, Aytua est un village qui n'a plus le statut de commune de nos jours.

La première mention de ce site date de 1011 où l'on a retrouvé un document attestant que l'abbaye de Saint Michel de Cuxa y possédait un alleu. La seigneurie d'Aytua appartenait aux Comtes de Cerdagne-Bésalu. Sous le règne du comte Guillaume-Raymond (1068-1115) la seigneurie va tourner une page de son histoire : Ce comte engagea Aytua auprès de l'abbaye de St Martin du Canigou en échange de l'assurance que certains engagements qu'il devait prendre seraient tenus.

L'église du hameau est relativement récente, elle date du XVIe siècle. Dédiée à Ste Christine, elle fut bizarrement bâtie dans un style roman. Son abside est semi-circulaire. On la doit à Jean Parent, qui a décidé de léguer 35 "journaux de terre" pour que le produit de la vente serve à l'édification d'une église en ce lieu. La vente fut faite par le chanoine Bosca qui les vendit en 1592 pour la somme de 75 livres.

Par la suite le village d'Aytua eu beaucoup de similitudes avec celui d'Escaro, son voisin, qui le phagocytera officiellement en 1822.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).