Boule d'Amont


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Boule d'Amont est vraiment un tout petit village. Il se compose d'un groupe de quelques maisons accolées et de quelques fermes ou maisons individuelles dans les collines environnantes. Le bâtiment le plus intéressant est l'église St Saturnin qui se trouve au centre du groupe de maisons. La vie sur place est au ralenti. On ne vit pas à Boule d'Amont pour son activité économique ou sa vie nocturne mais pour la qualité de vie, le calme et le bon air. Le village est dans un environnement paradisiaque pour celui qui aime la nature, il y a de la forêt partout et de nombreux chemins sillonnent les alentours. Attention toutefois, il faut aimer monter et descendre, surtout en VTT.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.57579606 N,

Longitude : 2.597380414 E

Photos

Situation et accès

Boule d'amont est un petit village situé dans les Aspres, entre Bouleternère et Calmeilles. C'est fait une sacrée distance, mais c'est un fait : Cette route est très longue il il n'y a pas d'autre village entre les deux, à moins de bifurquer vers les villages alentours. Nous sommes sur une des zones les plus dépeuplées des Pyrénées-Orientales.

Pour vous y rendre, si vous partez de Perpignan, il faut prendre la Nationale 116 en direction de l'Andorre et bifurquer à Bouleternère. Ensuite, ça sera indiqué, il faut prendre plus Sud. A vol d'oiseau, il n'y a que 25 Kms de Perpignan à Boule d'Amont, mais en pratique il y a une bonne quarantaine de kilomètres, que vous ferez entre une demi heure et trois quarts d'heure.

Carte IGN

Patrimoine

Le patrimoine de Boule d'Amont est assez riche pour un village relativement petit. Il se compose essentiellement de l'église St Saturnin, du XIe siècle, d'origine romane. Cette église contient de nos jours une intéressante chaire du XVIIIe siècle, une porte et ses pentures des XIIIe et XIVe siècle, ainsi que plusieurs retables : De la Sanch (1710), de St Joseph (1744), de la Vierge (1761), de St Antoine (XVIIIe), du maître-autel (XVIIIe), de la Vierge (XVIIe et XVIIIe), et du Christ (XVIIIe). St Saturnin possède aussi une statue du St Patron (XVIIIe), ainsi qu'un peu d'argenterie de la même époque (reliquaire, ostensoir, pyxide, plat de quête).

Architecturalement il s'agit d'un édifice à nef unique et abside semi-circulaire, un schéma classique des églises romanes en Roussillon. Le chevet fut construit en deux étapes, probablement la partie basse fut-elle construite au début du XIe siècle alors que la partie haute le fut lors de l'établissement des chanoines, vers la fin du siècle.

Sinon le territoire du village possède aussi deux chapelles, toutes les deux en ruines : St Marc, et St André de Monistrol. En plus de ces chapelles, il y a aussi à Boule d'Amont une ancienne église, dédiée à St Jean et dite St Jean d'Arsus, le siège d'une ancienne paroisse abandonnée.

Histoire

Boule d'Amont à une origine préhistorique, plus exactement de l'ère néolithique. On y a retrouvé une stèle gravée de graffitis datant de cette époque. Par la suite, ni les ibéro-ligures, ni les celtes (-500), ni les romains (-121) n'ont laissé de traces à Boule d'Amont. Les romains ont pourtant structuré la région, marquant les prémices des villages, ce que n'ont pas fait leurs prédécesseurs, ni leurs successeurs d'ailleurs (Wisigoths en 412, sarrasins en 739). En fait il faudra attendre, comme souvent en Roussillon, l'arrivée de Charlemagne et l'instauration du système féodal (811) pour que se développent les villages. Boule d'Amont fut donc une fondation directement issue de l'époque carolingienne.

A la fin du XIe siècle, les riches propriétaires de Serrabone, la "bonne montagne", firent construire une église qu'ils dotèrent d'une communauté de chanoines de Saint-Augustin. Celle-ci se développa au point de nécessiter des agrandissements de l'église consacrée à nouveau en 1151. L'église initiale, dédiée à St Saturnin, est attesté en 1011.

Sécularisé en 1592, le prieuré fut donné au chapitre de Solsona par Philippe II d'Espagne. Au XVIIIe siècle l'église St Saturnin était trop petite pour accueillir l'ensemble de la population. Une deuxième nef fut construite pour doubler sa capacité. Elle fut érigée au Nord de l'ancienne nef. Elle était très délabrée lorsqu'il revint à la France après le traité des Pyrénées. Les restaurations ne commencèrent qu'en 1947.

Etymologie

Boule-d'Amont vient d'un dérivée de "Bol" désignant un rocher en à-pic. Le mot "Amont" a été ajouté par la suite pour préciser le lieu dans la vallée.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).