Calmeilles


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Calmeilles est un petit village des Aspres. Formé de peu de rues, toutes étroites et courtes, il est centré sur une place rectangulaire peu décorée. On sent que le village ne dispose que de peu de moyens mais ça ne l'empèche pas d'être agréable à vivre. A noter l'exceptionnelle église, de très grande qualité.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.55226091 N,

Longitude : 2.674538863 E

Photos

Situation et accès

Calmeilles est situé dans les Aspres, le long de la route menant de Prunet et Belpuig à Oms.

Carte IGN

Patrimoine

L’église paroissiale St Pierre et St Félix de Calmeilles date du XIIe siècle. Elle est à nef unique, voûtée et son abside est semi-circulaire, selon un schéma classique de l’art roman en Roussillon. Extérieurement, il ne faut pas manquer les décors du chevet. Intérieurement, l’église contient une statue de la Vierge à l’Enfant du XIIe siècle, des fonds baptismaux en granit de la même époque, ainsi que des restes du baldaquin du XIIIe et des retables du XVIIe et XVIIIe siècle.


Notre Dame del Coll

Sur le territoire de Calmeilles se trouve un ermitage ancien, que l'on nomme indifféremment Notre Dame del Coll ou Nostra Senyora del Coll. Vous en avez une description complète en cliquant ici.

Histoire

Bien qu'il n'ai pas été retrouvé de vestiges préhistoriques, le territoire de Calmeilles devait inévitablement être un lieu d'habitat de cette époque. Ces collines des Aspres étaient largement peuplées par nos ancêtres, leurs hauteurs en faisaient des refuge idéaux (plus bas, la plaine était marécageuse, plus haut il n'y avait pas assez de ressources naturelles pour survivre)

En fait, aucune des civilisations précédents l'ère chrétienne n'a laissé de traces à Calmeilles, ce qui est toutefois assez fréquent en Roussillon. C'est dans un document indiquant les possessions de la familles d'Oms qu'apparaît pour la première fois ce lieu. Il s'agissait d'un des fiefs d'Arnald de Montescot, seigneur de Camélas et d'Oms, établi au milieu du XIIIe siècle. Calmeilles semble être un lieu de peu d'importance, sous la domination de Camélas plus au Nord.

En 1250 Calmeilles se voit doté d'un château destiné à défendre la position mais aussi à sécuriser les habitants du lieu. Il faut dire que depuis peu le jeune roi d'Aragon Jacques 1er établissait la frontière la plus sûre possible entre la France et son royaume, et bien que le hameau ne soit pas sur une ligne de front, il fut équipé d'un système de protection. La seigneurie passe ensuite au fils cadet d'Arnald, Bernard d'Oms, l'aîné conservant le titre de seigneur d'Oms que possédait la famille. Bernard sera à l'origine d'une nouvelle branche de la Famille Oms, les seigneurs de Camélas, qui conserveront la seigneurie de Calmeilles jusqu'au XVIIe siècle.

Le fils de Bernard prit sa succession, Guillaume, puis vient Bérenger, et enfin Guillaume, qui recevra grâce à son mariage la seigneurie de Taxo d'Avall. Vu qu'il a eu deux fils, l'aîné Jean poursuivra la lignée des seigneurs de Calmeilles alors que le cadet François prendra celle des seigneurs de Taxo et de Villelongue de la Salanque.

Jean a eu un fils, Urbain, suivit de père en fils par Guillaume, Guillaume et Guillaume (quelle originalité...), qui reçoit en dot la Seigneurie de Pia, puis Antoine. Celui-ci décède laissant deux filles, Marie Anne et Dorothée, du coup la seigneurie de Calmeilles passe à son frère, Bernard. Mais celui-ci décède sans héritier. Calmeilles devient alors une propriété des nièces, mais Marie Anne étant déjà décédé, c'est Dorothée qui devient seigneur de Calmeilles. Or, Dorothée était en train d'entrer dans les ordres. Recevant cet héritage, elle se battît pour en sortir, mais les intérêts de ses supérieurs étaient plus forts : contrainte de prendre le voile, elle décèdera au couvent des prieurs de St Sauveur, à Perpignan, laissant son héritage à ce couvent.

C'est ainsi que Calmeilles passa sous cet ordre religieux en 1692. Ce couvent le conserva jusqu'à la révolution, date à laquelle les seigneuries se sont transformées en communes.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).