Campilles


. Description      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Campilles est de nos jours une simple chapelle entourée de ruines, pour qui se donne la peine de les trouver. La chapelle est simple mais assez jolie, mais ce qui marque le plus sur place est la fantastique vue que l'on a sur le Conflent. Campilles est donc avant tout une destination de randonnée qui sait récompenser les marcheurs n'ayant pas peur de la montée, il y a plus de 600m de dénivelé entre Villefranche et Campilles...

Situation et accès

Campilles est un village abandonné. Il se trouve sur la montagne au dessus de Villefranche-de-Conflent, au dessus même du fort Libéria.

Sur l'extrait de la carte IGN ci-dessus, il est mentionné "Chapelle St Etienne", qui est sans doute le plus connu des noms représentant ce lieu. Pour s'y rendre il faut considérer que c'est une randonnée. Chaussez vous correctement et préparez vous physiquement, ça monte il y en a bien pour deux heures de marche. Le point de départ est Villefranche-de-Conflent (Au départ de Perpignan, suivre la direction Prades/Andorre, c'est à 3/4 d'heure, sur la route). Garez vous sur place et partez à pied. Passez le pont St Pierre, prenez à droite après la redoute vers le fort. Contournez-le par la droite jusqu'à l'angle du haut de la contre-escarpe. Suivre le sentier qui part vers le Nord-Est, il monte vers Belloc. A l'entrée du village abandonné tournez à gauche, sur la piste carrossable, puis aussitôt à droite. Le sentier traverse la forêt et mène à la chapelle St Etienne.

Carte IGN

Patrimoine

Evidemment il n'y a guère que la chapelle à voir à Campilles, tout le reste est démoli depuis très longtemps. En cherchant bien on trouve des traces de fondations, indiquant l'emplacement de quelques maisons, mais c'est tout. La chapelle est dédiée à St Etienne. Elle est d'origine romane et dispose d'une voûte en berceau, nef unique. Son chevet et plat contrairement à la plupart des église de construction plus tardive, qui ont un chevet en hémicycle. La chapelle dispose d'un clocher-mur au-dessus du chevet, orienté à l'Ouest. Son appareillage est simple, elle est faite de calcaire et de marbre rose, très courant dans la région.

A noter que cette chapelle a été restaurée en 1990 par une association locale, qui a construit un petit refuge à l'emplacement de l'ancien presbytère.

Histoire

Campilles est cité dans les texte dès l'an 906, soit moins d'un siècle après la récupération du territoire par les descendants de Charlemagne. (811) Il s'agissait probablement d'un simple lieu de rassemblement de quelques maisons autour d'une chapelle, les terrains autours servant à l'alimentation de la population. A noter que Villefranche, au dessous, ne s'est monté qu'un siècle plus tard.

Mis à part la chapelle il semble qu'il y ait eu une tour à signaux à Campilles, le site conserve des traces de soubassement, mais aucun document ne vient hélas étayer cette thèse qui doit rester une supposition. On remarque toutefois que l'emplacement de Campilles se prêtait à merveille à la transmission de signaux, la vue est bien dégagée de là-haut.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).