Corbère les Cabanes


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Description

Corbère et Corbère-les-Cabanes sont deux villes mitoyennes totalement différentes. Alors que Corbère est petit, regroupé autour de son centre, Corbère-les-Cabanes s'est étendue sur les terres agricoles située entre les deux villes. Le cœur de Corbère-les-Cabanes est plus petit, il se trouve le long de la route et se compose de quelques rues perpendiculaires assez courtes, formant un damier. Le chemin de Corbère sert de desserte aux nombreuses maisons individuelles qui ont été construites sur son territoire. Avec le chemin des vignes et la départementale, ça forme un triangle dans lequel se trouve la plupart des maisons extérieures au centre.

La rue principale de Corbère-les-Cabanes

La rue principale de Corbère-les-Cabanes

L'activité économique de la ville est essentiellement agricole. D'ailleurs le paysage le prouve, il y a des vergers et quelques champs à vocation maraîchère. C'est d'ailleurs le rôle de tout le Ribéral de fournir des fruits et légumes, essentiellement des fruits d'ailleurs. Mis à part ça il n'y a guère d'autres ressources économiques d'importances ici, il y a bien quelques entreprises mais rien d'extraordinaire. La population travaille essentiellement à Thuir, Ille-sur-Têt, voire même Perpignan.

Photos



Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.65802545 N,

Longitude : 2.675066657 E

Photos

Situation et accès

Corbère-les-Cabanes est une ville du Ribéral située le long de la route reliant Thuir et Ille-sur-Têt. A vol d'oiseau elle est à 20Kms de Perpignan. Pour s'y rendre au départ de Perpignan il faut prendre l'avenue Julien Panchot et poursuivre jusqu'à Toulouges, qu'il faut traverser. De L'autre côté, il faut suivre la départementale jusqu'à Thuir et suivre les panneaux "Ille-sur-Têt". La route va longer Corbère-les-Cabanes.

Carte IGN

Histoire

Préhistoire

Si Corbère-les-Cabanes est un village récent, le site sur lequel il est établi est très ancien. La colline de Montou, au Sud-Est du village possède plusieurs grottes dont la plus connue est dite Grotte de Montou. On y a retrouvé deux couches de vestiges de deux périodes bien différentes. La première date d'entre -60000 et -40000 ans et se compose de restes de cervidés, d'ours ou de bouquetins. La deuxième est un champ d'urnes, un ensemble d'urnes funéraires daté de 950 ans avant JC. Entre les deux époques, il y a un gouffre temporel et intellectuel : ces hommes n'ont rien à voir les uns avec les autres.


Histoire

Le village de Corbère-les-Cabanes, lui, est récent. C'est probablement l'un des villages les plus jeunes que le Roussillon connaît. Son histoire commence autour du XVIIe siècle. A cette époque, Corbère est un village construit autour d'un château médiéval du XIIe siècle. Il fédère les populations de divers hameaux répartis un peu partout autour de lui, qui sont en fait quelques fermes plus ou moins isolées.

A partir du XVIIe siècle l'église de la paroisse est devenue trop petite, elle est reconstruite au centre des nouveaux hameaux, ce qui est aujourd'hui le village actuel de Corbère. Le village se développe tranquillement, s'étendant aux fermes éparpillées. Un groupe de ces fermes se trouvaient à l'Est, groupe un peu plus important que les autres. Il s'étendit lui-aussi, formant l'embryon d'un nouveau village, on les appelaient "Les cabanes". A la révolution française, lors de la création des communes, il n'était pas assez important pour obtenir le titre de communes, aussi resta t-il encore quelques temps un simple hameau. Mais des échauffourées régulières entre les habitants de Corbère et du lieu-dit "Les cabanes" firent qu'en 1856 le hameau pu prendre son indépendance. Il prit son nom définitif de "Corbère-les-Cabanes" en récupérant une partie du territoire de Corbère.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).