Cosprons




. Situation et accès      . Histoire

Histoire

Ce hameau fut habité en même temps que les autres lieux en bord de mer. On imagine que c'est juste après la pacification de la région par Charlemagne et Pépin le bref, aux alentours du XIe siècle, que les premiers pionniers celtes descendirent dans la région et s'installèrent en bord de mer.

L'église de Cosprons est la première mention historique dont nous avons une trace écrite. Elle date du XIIe siècle, une époque où elles se multiplièrent suite à la pacification de la région. Cette église possède quelques pièces de valeur, comme une statue en bois peint datant de la première moitié du XVIIe siècle (classé monument historique le 1er décembre 1913). Cette sculpture a pour particularité d'avoir une couronne de corde à la place de la traditionnelle couronne d'épines. Parmi les autres particularités de l'église, signalons que sa porte date de 1784 et que la plus ancienne des clochettes en bronze date, elle, du XIVe siècle.

Durant le Moyen-âge la vallée de Cosprons était une possession de la famille de Pavo, au même titre que la haute vallée de Banyuls et le Mas des Abeilles. Lorsque cette famille déclina, Cosprons fut récupéré par l'ordre des frères hospitaliers de St Jean de Jérusalem (XVe siècle). Le curé de Notre Dame des Anges de Collioure en était le prieur en droit.

Durant le XVIe siècle eurent lieux une série de procès entre le comte d'Empories et l'ordre mendiant, mais la signature du traité des Pyrénées en 1659 fera pencher la balance du côté des moines. L'église Sainte Marie de Cosprons entrera alors dans le giron de St Jean de Banyuls jusqu'au rattachement de la vallée à Port-Vendres.


Légende

La création du village est à l'origine d'une légende fort intéressante et surtout typique des légendes maritimes. Un habitant du village, Antoine Cabot, péchait dans la baie de Paulilles lorsqu'une violente tempête agita le plan d'eau. Il s'empressa de ramasser le filet qu'il trouva fort difficile à remonter. Quelle ne fut pas sa surprise de trouver, coincé dans les mailles, un christ en croix. Interloqué, il le chargea sur son âne et remonta au village, chargé de sa précieuse trouvaille et de tout le poisson qu'il avait eu le temps de pécher. Mais curieusement, l'âne ne s'arrêta pas à la maison de son maître comme il en avait l'habitude, il poursuivit sa route, traversant tout le village et escaladant une colline toute proche. Arrivé au sommet, au milieu des ronces, il s'arrêta et refusa d'avancer comme seul savent le faire les ânes. Ce fut comme une vision, les habitants décidèrent de construire une chapelle à cet endroit précis.

Et ce fut ainsi que commença l'histoire du village de Cosprons.

Situation et accès

Cosprons est un hameau de Port-Vendres construit sur une colline dominant la baie de Paulilles. Cette baie est la première anse que l'on trouve après Port-Vendres.

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).