En


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Tout d'abord, voyons ce qu'en dit Pierre Vidal dans son ouvrage "Guide historique et pittoresque dans le département des Pyrénées-Orientales"

En

Le chemin devient abominable; plus un arbre, plus une plante : des pierres partout. On monte. Coup de théâtre surprenant : la région de Nohèdes, lointaine, vaporeuse, apparait. Plus près Olette, plus près encore, les montagnes de Souanyas, de Maryans et de Nyer, et là, à deux pas devant nous, une église, seule, isolée, monotone, délabrée, c'est l'église d'En. Nous l'avons visité ce vieux sanctuaire qui remonte probablement au XIIe siècle, et qui, depuis ces temps lointains, soutient la lutte contre les intempéries. [...] Le village et d'une insignifiance absolue; seul le coup d'œil est ravissant.

Et Bien... Oublions ce récit du début du XXe siècle et poursuivons.

Photos

Informations

Latitude : 42.52937638 N,

Longitude : 2.270939223 E

Photos

Situation et accès

En est un hameau abandonné de Nyer situé sur le côté Sud de la vallée de la Têt. Il est à l'Est de Nyer, en altitude. Pour y aller il y a une voie carrossable mais réservée aux riverains, une voie qui monte beaucoup bien sûr. Pour ceux qui l'ignore, Nyer est un village du Conflent que l'on atteint en prenant une bifurcation au niveau d'Olette. Il faut compter entre une heure et une heure est demi pour s'y rendre au départ de Perpignan.

Carte IGN

Patrimoine

L’église d’En date du XIIe siècle. Elle est dédiée à St Just et St Pasteur. Son portail est simple, il comprend deux arcs et deux fenêtres à double ébrasements. La porte est d’origine (preuve de la bonne conservation du bois !) mais les pentures en fer ont été retiré, certaines étant conservées à l’église de Nyer. La nef est rectangulaire, la voûte en berceau brisé et l'abside est semi-circulaire. A l'intérieur de l'église ont été peintes durant le XIIIe siècle des peintures montrant des scènes de chasse.

Sinon, il faut savoir que l'ancien village possède un lavoir qui a été récemment restauré par l'association locale de sauvegarde du patrimoine.

Histoire

Le site sur lequel est construit En n'a pas livré de traces de la période préhistorique, ni du paléolithique, ni du néolithique. En fait, aucune des civilisations antérieures aux francs n'a, semble t-il, vécu sur ce pic qui est quand même à près de 1000m d'altitude. C'est en effet Charlemagne qui, en 811, après avoir délogé les sarrasins du Roussillon, conquiert la région et y installe le système féodal. Le site d'En se retrouve inséré dans le comté de Cerdagne.

La première trace écrite du village apparait très tôt dans l'histoire. On a une mention de la "Vila Emne" dans un document de 864, puis de la "Villare de En" en 1267. Une villa, à l'époque du haut Moyen-âge, c'était l'équivalent d'un gros hameau, avec une concentration de plusieurs familles autour d'une église. Celle-ci était une construction des premiers moines venus en éclaireur" évangéliser une région vide de tout habitants (Au IXe siècle, après la conquête) Elle sera reconstruite, plus solidement, au XIIe siècle, comme c'était quasiment toujours le cas pour ces églises primitives pré-romanes. L'église apparait assez tardivement dans les document écrit. La première fois, c'était en 1376, date à laquelle un certain Jacques Baro d’Eixalada (près de Canaveilles) lui lègue 6 deniers. Elle était dédiée à St Just.

Par la suite En apparait de temps à autre dans les documents de l'époque. En 1084, Sunyer-Arnal gage la "villa d'En", auprès de St Martin du Canigou pour la somme de 20 livres d'argent. Elle fut acquise plus tard par St Michel de Cuxa qui la garda jusqu'à la révolution. La dîme d'En était partagé en part égale entre l'archidiacre du Conflent, le prévôt de Fillols, les religieux de St Michel de Cuxa et le curé de Nyer. En 1130 Raymond-Bérenger III, comte de Barcelone, donne des manses d'En, à l'abbaye de St Michel de Cuxa. En 1688, Louis Rous fut exempté de charges personnelles et réelles du lieu d'En par la raison que son oncle J.B. Pellissier, d'En, était capitaine au régiment de cavalerie de Grillon. Martin Bardie, d'En, possédait en 1715 au lieu dit "Aiguas caldas", au territoire d'En, un pré de deux cartonates et demi. Il faut noter que les bains de Thuès sont de nos jours sur l'ancien territoire d'En.

Village agricole par excellence, En possédait quelques bonnes terres à proximité du village, mais pour faire de l'élevage il aurait fallut un peu plus d'eau. Or, si la Têt passe bien à proximité, son cours est 300m plus bas que le village. Amener l'eau, c'est à dire construire un canal d'arrosage, ce qui s'est fait couramment en Conflent, est quasiment impossible à En. C'est ce qui a, entre autre, causé la chute du village. De nos jours le village d'En est en ruine. Il nous reste des ruines de quelques maisons datant du XVIIe et du XVIIIe siècle. D’ailleurs en 1798 En comptait encore 66 habitants.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).