Err




. Photos      . Patrimoine      . Histoire      . Population

Histoire

Comme bon nombre de villages de Cerdagne, Err a une origine néolithique. Au Ve siècle avant JC se trouvaient les Keretanis, peuple de paysans guerriers qui se heurtèrent aux ibères de la plaine. La particularité d'Err est que les restes de cette époque se trouvent au cœur du village, alors qu'en général les habitants du néolithique ont légèrement bougé.

Vers -183, les romains colonisèrent la plaine. Face à cet envahisseur, les ibères se déplacèrent en Cerdagne où ils tentèrent de conquérir de nouveaux territoires. L'expérience en matière militaire des Keretanis leur permirent de contenir un temps l'attaque, mais la Cerdagne fut envahie tout de même par les ibères.

-183, c'est la datation des premières traces ibériques à Err. Err fut de tout temps un petit village. Une paroisse marquait le lieu, mais il ne fut jamais élevé au rang de seigneurie contrairement à Enveitg par exemple. Il s'agissait de l'église Saint Génis, celle-la même qui est indiqué dans l'acte de consécration de la cathédrale de la Seu d'Urgell en 839. Or en 930 une deuxième église fut consacrée à Notre Dame d'Err par l'évêque de la Seu d'Urgell Radulphe. Ce petit village avait donc deux églises, l'une paroissiale (St Génis) et l'autre dédiée à la Vierge. Ce phénomène n'est pas isolé, Font-Romeu était par exemple dans le même cas (Eglise paroissiale à Odeillo, église dédiée à Notre Dame à l'ermitage) Il faut savoir que Notre Dame d'Err possède dans ses murs une intéressante Vierge romane du XIIe en bois polychrome tandis que St Génis possède deux retables, celui du Rosaire et celui "des ames du purgatoire".

Durant le Moyen-Age les errois (habitants d'Err) se sont spécialisés dans la maçonnerie. On venait de fort loin embaucher des habitants du village pour la construction des bâtiments nécessaires à la vie de l'époque. Cette spécialisation s'accompagnait bien sûr de dérivé, comme le taillage de la pierre ou l'urbanisme.

En 1359 un recensement de la population fait par le roi indique que Her possède 6 feux seulement. D'après le tableau ci-dessous on constate que le village croit de façon très rapide les années suivantes. Beaucoup plus tard, en 1816 on a découvert sur le site d'Err un gisement de cuivre. Pendant un temps cette découverte a suscité bien des espoir d'industrialisation de cette région, mais l'idée a été abandonnée car le minerai était de trop faible qualité. Finalement c'est une toute autre industrie qui a vu le jour à Err entre 1850 à 1950 : le textile. Cette activité fit repeupler un peu le village, mais à partir de 1950 l'intérêt pour le textile local baissa. Err s'est alors tourné vers le tourisme, activité toujours à la pointe du village.

Pour poursuivre dans la vie du village, il faut savoir que l'eau potable n'est arrivé qu'en 1917. Auparavant les habitants allaient s'approvisioner en eau dans les nombreux abreuvoirs du village, ce qui explique leurs nombres de nos jours.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.44010129 N,

Longitude : 2.032066509 E

Photos

Patrimoine

Le patrimoine d'Err est assez important, il a d'ailleurs été mis en valeur par la municipalité avec la mise en place dans le village d'un grand nombre de panneaux d'indication sur l'histoire de la ville.

En premier lieu il faut citer bien sûr l'église paroissiale St Génis, sur les hauteurs de la ville. Elle apparaît dans les textes en 839 en tant qu'appartenance à l'évêché de la Seu d'Urgell. Juste à ses côtés se trouve la chapelle de la Vierge, dont on a parlé plus haut et qui est détaillée sur cette page. Les abreuvoirs du village peuvent aussi être considérés comme élements du patrimoine et permettent la découverte de la ville de façon ludique.

Situation et accès

Carte IGN

Evolution de la population


Années Feux Habitants
1359 6
1365 35
1378 27
1515 17
1725 96
1740 84
1787 524
1798 592
1836 736
1861 767
1886 640
1901 514
1926 362
1936 310
1946 318
1954 302
1962 267
1968 352
1975 370
1982 408
1999 560

Etymologie

La première mention du village était sous la forme Ezerre, qui se transformera en Ezer, Eder, Aher ou Herr durant le XIe siècle, puis Edzer et Ederr au XIIe et enfin Er, Err ou Hezerr au XIIIe. L'orthographe définitive sera figée durant le XIXe siècle, comme la plupart des villages.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).