Font-Romeu


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Le site de Font-Romeu a été occupé dès l'âge du Bronze, mais le village lui-même est resté à l'écart de l'histoire comme n'en témoigne pas sa splendeur actuelle. Celle-ci est toute récente, poussée par la création de la station climatique d'été et d'hiver.

Le point de départ est l'année 1903 durant laquelle deux chalets furent construits. Ils furent suivis de quelques autres, épars, et le lieu se nomma tout naturellement "Les Chalets d'Odeillo". En 1910 fut lancé l'idée de construire un immense hôtel moderne. Une société s'est alors constituée mais doit renoncer au projet faute de capitaux assez important. C'est alors, en 1911, que la Société des Chemins de Fer et Hôtels de Montagne décide de reprendre la construction du grand hôtel. Terminé trois ans plus tard il ouvre ses portes en juin 1914.

Par ailleurs la ville s'équipe pour les sports d'hiver. A l'époque, les vacances à la neige était synonyme de luxe, aussi la clientèle était rare. En 1921 toutefois Font-Romeu se lance dans la création de la station, et en 1937 la première remontée mécanique donne son premier tour de manivelle. La guerre survint alors, ce qui arrêta les efforts, mais l'après-guerre popularisa ce complexe hôtelier, soutenu entre autre par la presse et le cinéma. Le "Grand Hôtel" resta baptisé ainsi et avec la popularité vint le nom de Font-Romeu, remis au goût du jour.

Le succès de cette station de haute montagne était lancé, et dans les années qui ont suivi de nombreux autres chalets ont vu le jour, entraînant dans leurs sillages la construction de l'infrastructure d'une ville : Complexe sportif, écoles, commerces, etc. En 1967 eu lieu l'ouverture du Centre National d'Entraînement en Altitude, centre unique en France par lequel sont passés tous les plus grands sportifs français.

Depuis Font-Romeu se développe beaucoup tout en tentant de conserver une clientèle de familles.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.50354169 N,

Longitude : 2.040546381 E

Photos

Patrimoine

Etant une ville moderne, puisqu'elle a à peu près un siècle d'existence, il était peu probable de trouver beaucoup d'éléments du patrimoine à Font-Romeu. Et pourtant.

Le principal, c'est sans dout l'ermitage, qui est un des plus célèbres lieux de pèlerinage des Pyrénées depuis la découverte d'une statue de la Vierge. Découvrez son histoire sur cette page spéciale. L'ermitage de Font-Romeu se trouve sur la route de Perpignan, peu avant d'arriver sur la ville.

Mais la ville possède aussi un intéressant calvaire, lui aussi avant d'arriver sur la ville, sur la gauche cette fois-ci. Des photos de ce calvaire sont disponibles sur ce site. Le chemin menant au calvaire passe par des oratoires. De ce côté de la ville il y a aussi un menhir, datant de l'époque néolithique (d'ailleurs le camping de Font-Romeu se nomme ainsi), un Christ en croix, et sans que ça ai rien à voir, un superbe hôtel dit "Grand Hôtel" qui domine la station.

Tout ça se trouve sur la commune de Font-Romeu, mais son territoire il y a aussi deux hameaux, très riches au point de vue patrimoine : Odeillo et Via. Sur ces deux sites se trouvent d'autres églises, le fameux four solaire, etc.

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

Font-Romeu vient des deux mots "Fons" et "Romeu", le premier désignant une fontaine et le deuxième un pèlerin. La fontaine, on en parle abondement sur l'ermitage, mais le pèlerin pose plus de problème puisque le lieu n'était pas sur un axe de grand pèlerinage.

Héraldique

Description du blason de Font-Romeu

Expression héraldique

d'or aux quatre pals de gueules, au pèlerin au naturel brochant sur le tout, à la champagne soudée d' argent chargée d'une fontaine d' azur soutenue de deux sources aussi d'argent.

Description

Le blason de Font-Romeu est assez intéressant car il est complet. Reprenons sa description héraldique pour en saisir le sens. Il s'agit d'un blason qui n'est pas scindé, il commence donc par sa couleur. Ici, elle n'est pas uniforme, il s'agit "d'or aux quatre pals de gueules". En héraldique, ça se traduit par "jaune aux quatre bandes verticales rouges". Vient ensuite la description du décor central : Le pèlerin est "au naturel", c'est à dire qu'il ne fait rien de spécial, et il "broche le tout", c'est à dire qu'il vient par dessus la couleur de fond (ici, les 4 bandes rouges). La champagne, c'est la partie basse du blason. Elle est "soudée", ce qui signifie qu'il n'y a pas de ligne séparant la partie centrale de la partie basse. "L'argent" fait référence à la couleur blanche. La champagne est donc "chargé" (elle contient) d'une fontaine d'azur (bleu) soutenue par deux sources aussi "d'argent" (blanche)

Explications

Le blason de Font-Romeu représente un pèlerin marchant à la rencontre de la Vierge de l'ermitage. La fontaine, au dessous, rappelle le nom de la ville (Font-Romeu, la fontaine de Romeu)



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).