Fourques


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Fourques était une possession de l'Abbaye d'Arles-sur-Tech durant le haut Moyen-âge. Son église était dédiée à St Martin, elle était initialement de style roman mais fut énormément remaniée par la suite au XIVe et XVe siècle. On y ajouta des arcs doubleaux en plein cintre. La façade montre toujours des pierres tumulaires datant de 1342. St Martin possède également trois retables du XVIIe siècle (retable du Christ, de la Vierge et de la Passion) et un du XVIIIe siècle. Ce dernier, le retable du maître-autel, est une oeuvre de 1688 exécutée par François Nègre.

En 1188, l'abbé a fait construire une cellera (enceinte fortifiée) rectangulaire que l'on a appelé "Castell". Il en subsiste de nos jours la porte d'entrée et l'enceinte fortifiée.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.57983261 N,

Longitude : 2.779055401 E

Photos

Patrimoine

Chapelle St Vincent

Le territoire de Fourques possède également l'église en ruine de St Vincent qui semble être d'époque pré-romane. Située au Nord-Est du village, elle est petite et a un chevet trapézoïdal ainsi qu'une abside à arc triomphal outrepassé. Toutes ces caractéristiques sont typiques de l'époque pré-roman.


Ermitage St Sébastien

La chapelle St Sébastien de Fourques a une histoire relativement obscure. Elle apparaît la première fois en 1706 sous le nom de Iglesia vella de Sant Sebastia, (Traduction : église vieille de St Sébastien) ce qui indique qu'elle était bien antérieure à cette époque. D'ailleurs son style nous le prouve, n'étant pas du XVIIIe siècle.

Or la fin du XVIIe siècle correspond à l'essor des ermitages. Un peu partout en Roussillon les anciens lieux de culte sont réhabilités par les communautés religieux ou laïques dans le but d'y loger un ermite. Il faut dire qu'à cette époque les ermites n'étaient pas l'image que l'on peut en avoir aujourd'hui, ils étaient accessibles. En fait ils représentaient la connaissance, la sagesse. La population locale le rencontrait pour résoudre des différents ou trouver un conseil.

Chaque village voulait son ermite. C'est dans ce but que fut réhabilité St Sébastien. Il en connaîtra plusieurs avant de subir les foudres de la révolution française. En 1790 les lois anti-cléricales supprimèrent tous les édifices religieux qui n'étaient pas des paroisses. St Sébastien fut condamné à fermer, mais pu rouvrir quelques années plus tard quand ces mêmes lois furent assouplies. Durant le XIXe siècle il fut racheté par un certain François Ville, puis il changea de mains avant d'arriver en tant que possession de la ville de Fourques.

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

Le nom de Fourques provient de la situation géographique du village, à l'intersection de chemin menant dans les Aspres. En catalan, Fourques signifie "Fourches", à prendre au sens de bifurcation.

Héraldique

Description du blason de Fourques

Expression héraldique

de sinople aux trois fourches d' or.

Description

Ce blason est plutôt simple. Etudions son expression héraldique pour en comprendre le sens. Tout d'abord, quand un blason n'est pas scindé en plusieurs parties comme c'est le cas ici, son expression héraldique commence toujours par la couleur du fond. Ici, il est "De sinople", c'est à dire vert. Il a 3 fourches qualifiées "d'or", qui désigne la couleur jaune. L'expression héraldique dont je dispose ne place pas les fourches sur le blason. Telles qu'elles sont représentées ci-dessus, elles devraient être "deux en fasce, une en pointe", c'est à dire deux en bandes horizontales, une en bas.

Explications

Le blason de Fourques représente trois fourches jaunes sur fond vert. Il s'agit d'une arme parlante, c'est à dire qu'on le voyant on l'associé immédiatement au lieu qu'il représente, bien que se ne soit pas forcément l'étymologie du lieu. Ici, trois fourches font penser à "Fourques", bien que le nom de la ville provienne d'une bifurcation de chemin et pas de l'outil agricole. Peu importe, le rapprochement phonétique est largement utilisé en héraldisme. L'important, c'était de reconnaître un lieu, pas d'être rigoureux sur son étymologie.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).