Glorianes


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Petit village du Conflent, Glorianes se distingue dès l'époque préhistorique. La présence de civilisation durant le néolithique est attestée dans le Roussillon, l'époque mégalithique (-2500 à -2200) est particulièrement bien représentée avec deux éléments de premiers plans : le Roc de l'Amorriador, un dolmen, et la dalle gravée de Glorianes , une superbe dalle ornée de gravures rupestres. Le dolmen est gravée d'une croix chrétienne, signe probablement d'origine wisigothique. Ces derniers étaient en effet chrétiens, ce qui peut expliquer les rares symboles religieux datant de cette époque.

La suite de l'histoire est obscure, les wisigoths (408) puis les sarrasins (735) ne nous ayant pas laissé de traces sur le site de Glorianes. Il faudra attendre l'arrivée de carolingiens (811) et la conquête de la région par Charlemagne pour que s'installe le système féodal du haut Moyen-âge.

A cette lointaine époque il est très difficile de trouver des traces des lieux, et Glorianes n'échappe pas à la règle. On trouve les premières mention du village en 1349, soit relativement tard. Il était doté d'un château (castrum), en fait une sorte d'enceinte fortifiée au sein de laquelle pouvait se réfugier la population, et possédait sa propre église. Les maisons devaient selon toute logique se trouver aux pieds des murailles, les habitants cultivant la terre aux alentours.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.58940404 N,

Longitude : 2.554455124 E

Photos

Patrimoine

L'église St Etienne

L'église de Glorianes, construite en schiste, est dédiée à St Etienne. Elle est de construction tardive, dotée d'une architecture globalement proche du gothique. Elle traîne toutefois des restes d'un style roman directement hérité des siècles précédents, comme par exemple son portail en marbre rose surmonté d'un plein cintre. Elle a été modifié à de nombreuses reprises avec l'adjonction de chapelles latérales et la construction du clocher mur au XIXe siècle.

A l'intérieur, on y trouve un retable du maître-autel sculpté par Louis Générés vers 1665 ainsi que différents objets religieux du XVIIe siècle.


Saint-Etienne de Sofrunys

Le territoire de Glorianes possède deux autres édifices religieux : St Etienne de Sofrunys, une ancienne paroisse désaffectée et la chapelle St Anne.

St Etienne de Sofrunys est d'origine romane. A partir du Xe siècle le territoire de Glorianes se peupla, une église dédiée à St Etienne fut bâtie durant le XIe siècle. Cette église apparaît dans les textes en 1261. Mais peu à peu, un deuxième hameau s'est développé, plus bas dans la vallée. Au XIVe siècle Sofrunys était tellement dépeuplé que l'église perdit son statut de paroisse au profit de St Etienne de Glorianes.

St Etienne de Sofrunys est typiquement roman, avec une architecture classique du style roman catalan : édifice à nef unique sous voûte en berceau, voûte soutenue par des arcs doubleaux. Le chevet est animé par des arcatures aveugles et des lésènes.

Situation et accès

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).