Lamanère


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Population

Description

Mis à part être le village le plus méridional de France, Lamanère n'a pas de grands atouts pour attirer le touriste. En fait c'est surtout parce qu'il est au bout du monde, et donc peu accessible, qu'il n'est pas visité. Il faut dire que lorsqu'on est en haut-Vallespir, il faut encore prendre des routes départementales sur des kilomètres pour arriver à Serralongue, et encore poursuivre 8 Kms d'une petite route pour parvenir au bout de la vallée, là où se trouve Lamanère. Ca fait quand même un sacré bout de chemin.

La rue principale de Lamanère

La rue principale de Lamanère

Quoi qu'il en soit, le village est quand même agréable, bien que tout petit. Le platane sur la place du village fait une ombre rafraîchissante, et les habitants ne regardent pas le touriste avec des grands yeux, ils sont plutôt accueillants.

L'église est intéressante à voir, mais de l'extérieur puisqu'elle est fermée ! C'est une curiosité de la région, elle est construite comme beaucoup de maisons en bloc rose, de la couleur de la roche par là. Sinon la principale curiosité est le monument marquant le village le plus méridional de France métropolitaine, une sorte de ruban de métal vertical placé à l'entrée du village. Et puis bien sûr, les fameuses tours de Cabrenc, perchées en haut des collines environnantes. On y arrive par un chemin de randonnée, au bout de 2h de marche.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.36037005 N,

Longitude : 2.51954401 E

Photos

Situation et accès

Lamanère est le village le plus méridional de France métropolitaine ! Et oui, aucun n'est plus au Sud. Evidemment limitrophe de l'Espagne, il est au Sud de la vallée du Tech, dans le Vallespir.

Pour vous y rendre il faut pendre la route d'Arles-sur-Tech, donc au départ de Perpignan suivez "Le Boulou" en empruntant la départementale 900. Arrivé au Boulou, bifurquez sur Prats-de-Mollo et suivez la route jusqu'au village du Tech, où il faudra tourner à nouveau au Sud, vers Lamanère. C'est pas à côté, faut bien le dire...

Arrivé sur place, vous n'aurez pas d'autre choix que de faire demi-tour, c'est un cul-de-sac. Vous pourrez éventuellement passer par La Forge del Mitg, mais ça rallonge un peu.

Carte IGN

Patrimoine

D'un point de vue patrimoine, Lamanère possède deux grands éléments : D'une part le château de Cabrenc, situé sur un pic rocheux au dessus du village, à 2 heures de marche. Ce château fut construit durant les XIIe et XIIIe siècles et est classé monument historique. D'autre part l'église paroissiale St Sauveur, qui contient un intéressant retable du XVIIIe. Mis à part ça, le village possède aussi sur son territoire l'église Ste Christine, romane. Elle contient deux statues des XVIIe et XVIIIe siècle de Ste Christine et St Michel terrassant le dragon.

Histoire

Situé au cœur du Vallespir, Lamanère est connu pour être le village le plus méridional de France métropolitaine. Historiquement son territoire ne possède pas de traces d'activités humaines antérieures à l'époque carolingienne, c'est à dire à partir du IXe siècle. Auparavant les peuples qui se sont succédés en Vallespir n'y ont tout simplement pas laissé de traces, car nul doute qu'ils y ai vécu.

Le village tel que nous l'entendons aujourd'hui est cité pour la première fois en 990 dans un document qui indique qu'il faisait partie de la vicomté de Castelnou. Cette puissante vicomté étendait son pouvoir sur un large secteur géographique, des Aspres au fond du Vallespir, et ça du Xe au XIIe siècle. En fait il s'agissait exactement d'une possession du seigneur de Cabrenc dont le château se trouvait sur un pic entre les deux villages, ce seigneur rendant hommage aux Castelnou, eux mêmes entant en fief leurs terres pour le compte du comte de Bésalu.

Lamanère ne connaîtra que peut de tourment au fil de son histoire. On le retrouve régulièrement dans les documents en tant que possession des seigneurs de Cabrenc et de leurs descendants, et ça jusqu'à la révolution française, moment où son éloignement pousse les habitants à en demander l'autonomie communale, et ce qu'ils obtiendront. Citons toutefois l'année 1378, importante pour la population car c'est celle durant laquelle fut consacrée la nouvelle église paroissiale, dédiée à St Sauveur. Elle sera largement remaniée en 1745 et donner l'édifice actuel que montre les photos.

Evolution de la population


Années Feux
1793 293
1806 678
1851 816
1901 510
1954 284
1968 113
1975 74

Etymologie

Le nom de Lamanère est un dérivé de "la menera", qui signifie "la mine". Rappelons que l'extraction de minerai de fer était une activité très répandue en Vallespir et Conflent.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).