Lansac




. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Lansac est un village du Fenouillèdes, il se trouve au fond d'une vallée peu étroite comme il en existe beaucoup dans cette région.

Le territoire de Lansac n'a pas conservé de vestiges de l'époque préhistorique, ni sous forme de reliefs du paléolithique, comme c'est le cas à Vingrau ou Tautavel, ni sous forme de mégalithiques, les dolmens ou menhirs, nombreux en Roussillon, ne se trouvent pas ici. Ca ne signifie pas que nos ancêtres, vers -2200, époque des mégalithes, n'habitaient pas ce territoire, juste qu'ils n'en ont pas laissé de traces.

Les différents peuples qui se sont succédés dans la vallée n'ont pas plus laissés de traces : les celtes, (vers -500), les romains (-128), les wisigoths (408), les sarrasins (739) se sont succédés, mais de façon transparente pour les historiens. Il faut dire que si les romains ont beaucoup construit, et le pont-aqueduc d'Ansignan en est une preuve, les sarrasins, eux, se sont contentés d'occuper le terrain.

En 811 Charlemagne conquiert militairement le Roussillon et y implante le système féodal. Le territoire de Lansac, dont le village n'existe pas encore, est rattaché au comté de Bésalù, qui possède la vicomté de Fenouillèdes. Afin de sécuriser les vallées et accueillir avec sécurité les pionniers francs venus du Nord de la France, les comtes firent bâtir les premiers châteaux féodaux de la région. C'est ainsi qu'apparu la Tour de Lansac, durant les XIIe ou XIIIe siècle. Elle se dresse à 1 Km de l'actuel village, au Sud-Ouest.

A la formation de la Catalogne, le comté de Bésalù fut englobé dans celui de Barcelone. La suite de l'histoire voit la période cathare et la mort du comte de Barcelone aux côtés du comte de Foix, ce qui engendrera la séparation du Roussillon en deux. Tout le Fenouillèdes passe au roi de France, tandis que le reste de la région reste au roi d'Aragon, le jeune Jacques le Conquérant. Ainsi séparé, Lansac vivra son histoire dans le giron de l'Occitanie au lieu de l'Aragon.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.76598137 N,

Longitude : 2.561280897 E

Photos

Patrimoine

Lansac est un tout petit village, mais il dispose d'un certain nombre d'éléments de patrimoine intéressant. En premier lieu, c'est sa tour qui est la plus connue. On la voit bien sur les hauteurs des collines environnantes. Sinon, l'église est intéressante, elle est d'origine romane, sans chœur. Elle contient une croix en fer forgé qui provient de l'ancien cimetière (1666)

Situation et accès

Carte IGN

Héraldique

Description du blason de Lansac

Expression héraldique

d'azur au fer de lance antique d' or, à la filière du même.

Description

Le blason de Lansac amène une curiosité parmi tous les blasons du département. Celui-ci est qualifié "d'azur", c'est à dire qu'il est bleu, c'est sa couleur principale. Le fer de lance qui y est dessiné est qualifié "d'or", c'est à dire jaune, et il dispose d'une "filière" "du même". Les mot "Du même" désigne la couleur qui a été décrite en dernier, ici le jaune. Par contre, la "filière", qui désigne le contour du blason, est un élément héraldique rare, donc tout à fait notable.

Explications

Le blason de Lansac est assez curieux, avec cette flèche ornée de quatre ronds. J'ignore pourquoi il est comme ça. On peut avancer l'hypothèse que, comme Ansignan et son pont romain, la ville a des restes de l'antiquité ou du moins a voulu mettre en avant certains éléments antiques qu'elle a pu posséder.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).