Latour-Bas-Elne


. Photos      . Histoire

Histoire

Il faut savoir que la plaine du Roussillon a longtemps été insalubre, elle était envahi par les marécages, rendant quasiment impossible toute vie sur place, à plus forte raison en s'approchant du littoral. Latour bas Elne n'a donc jamais été habité durant la préhistoire, et aucune des civilisations suivantes ne s'est vraiment approchées des côtes, du moins pas assez pour constater un habitat régulier (Celtes, Romains, Wisigoths, Sarrasins)

A partir de 811 Charlemagne conquiert le Roussillon et y instaure le système féodal. Le territoire du village, qui ne s'était pas encore formé, fut rattaché au comté du Roussillon, qui ne comprenait que la bande littorale. La première mention du site date de 914. Il s'agit d'un document de l'an 914 indiquant le lieu de "Arsillac". Nous n'avons de d'explications sur ce nom, mais durant les siècles suivants le système défensif se déploya afin de se préserver des attaques des sarrasins, restés dans le Sud. C'est à cette époque que furent construites les premières tours de défense, et c'est là l'origine du village, une tour de protection destinée à défendre la ville d'Elne. Il s'agissait sûrement d'une tour de surveillance de la mer car à cette époque elle arrivait beaucoup plus en amont des plages actuelles, certains témoins indiquant qu'elle frôlait les remparts d'Elne. On voit mal des soldats attaquer Elne par l'Est, dans les marécages.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.60575366 N,

Longitude : 3.001107493 E

Photos

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

"La Torre bax Elna", signifiant en catalan "la tour en dessous d'Elne". On comprend mieux son nom contemporain.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).