Les Angles


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Initialement Les Angles n'était qu'un village comme les autres, je veux dire au XIXe siècle. Un peu plus peuplé que les autres peut-être, mais c'est tout. Sa force, c'est son emplacement adossé au Roc d'Aude qui a permis le développement d'une station de ski directement aux pieds des maisons, ou quasiment. Il faut bien distinguer la station de ski de la vieille ville. Cette dernière domine la plaine légèrement à l'écart de la montagne. Elle dispose des services publics, la mairie, mais aussi de l'église et de l'ancien château féodal qui est dans un bon état de conservation.

La ville s'est rapidement étendue en direction de la montagne, avec la construction de quelques rues aux bords desquelles ont été construits des immeubles d'habitations de taille modeste. Un grande avenue fait le lien entre la vieille ville et ses nouvelles résidences et la station elle-même. La plupart des magasins de ski, des loueurs, des restaurants et bars, des loisirs se trouvent le long de cette avenue, et en hiver, le soir à 17 heures, c'est un joyeux bazar entre les voitures, passants et skieurs revenant d'une journée fatigante.


Equipements

Les Angles est un village assez petit, mais l'importance de sa station de ski fait qu'il dispose de bons équipements pour sa taille. On commence par la petite enfance avec la présence d'une crèche et d'un centre de loisirs. Question culture, la ville possède une bibliothèque adaptée aux jeunes enfants qui y trouveront des livres pour leurs âges, mais elle en contient aussi beaucoup d'autres, bien sûr. Elle mets à la disposition des usagers un catalogue en ligne que vous trouverez sur le site de la mairie.

A part ça la ville possède un cinéma, le "Castell", et un centre technique de grande importance. La mairie propose également des services à la personne comme une permanence d'assistantes sociales et une association d'aide à domicile en milieu rural.


Urbanisme des Angles

L'urbanisme est composé de 3 grands secteurs. La vieille ville, la station de ski et un secteur de résidences secondaires. Ce secteur se trouve le long d'une longue route montant sur la "Coma Rossa". Les maisons sont en bois et sont parfaitement alignées, ce qui donne une impression d'uniformisation assez peu en adéquation avec la nature environnante, surtout lorsqu'on regarde le Roc d'Aude de Matemale, de l'autre côté du lac. Mais quand on pense à ce qu'aurait pu être les Angles, si on regarde les grandes stations de ski des Alpes, on frissonne de peur et on est particulièrement content que la ville se soit lancé dans des logements individuels insérés dans la forêt, certes un peu alignés, mais finalement discrets. Et les rares grands immeubles sont construits en bas de la station, ce qui les rend assez discrets eux aussi, malgré leur 8 étages. Et puis ils sont plutôt esthétiques, loin des grandes barres de béton.


Vie locale

Vivre aux Angles doit être différent de la vie dans les autres villages du Capcir. La ville est un peu plus grande, il y a un peu plus d'habitants, et donc il y a un peu plus d'activités. En saison, le bruit et le monde doit rendre la vie des habitants difficiles, mais comme ça engendre de l'activité économique j'imagine que c'est plus facile à supporter. Et en plus ça amène l'animation que les autres villages peuvent rechercher.

Par contre il est curieux de constater qu'il n'y a pas tant d'associations que ça aux Angles. Il y a une école de musique, une association des parents d'élèves, et une association de mémoire du patrimoine. Il y a aussi un club du 3e âge, et deux clubs sportifs d'envergure, une organisatrice d'une course pédestre, et l'autre, c'est le club de triathlon local. Citons enfin l'association qui gère le festival de l'aventure , un grand festival qui a accueilli des grands hommes comme Nicolas Vanier, Jacques Mayol, Eric Tabarly, Denis Brogniart, Patrick Edlinger ou encore Nicolas Hulot.


A voir / A faire... l'été

La plupart du temps, les visiteurs des Angles sont là pour profiter des joies de la station, ils ne viennent que rarement pour d'autres raisons, comme des raisons professionnelles. Or il faut bien distinguer les activités à faire l'hiver et l'été.

L'été est propice à la découverte du territoire des Angles, et au-delà du Capcir dans son ensemble. Mais plus spécifiquement pour pourrez commencer par visiter le centre des Angles, un authentique village montagnard aux petites rues étroites. Les habitants ont pour habitudes de bien décorer et fleurir leurs maisons. La place de la mairie est un point central duquel on pourra visiter le château, un ancien château appartenant aux rois de Majorque.

Pour passer un bon moment vous pouvez utilement aller aux installations du lac de Matemale. Ce grand lac artificiel est un bon but de balade en soi, on peut le parcourir. Mais près du lac il y a une petite zone de baignade autour de laquelle s'est construit un chalet-restaurant très sympathique, et surtout une multitude d'équipements de loisirs. C'est LE centre de loisirs de l'été en Capcir. On y trouve, en vrac, un accrobranche avec plusieurs circuits (dont un "pourpre" que je recommande aux plus avetureux, il est vraiment top - Le 'pourpre' c'est la couleur qu'ils ont trouvé au-dessus du 'parcours noir'...), un piste de quads pour les enfants, on peut y faire du poney, du chiens de traineau, du tir à l'arc, on peut y louer des vélos pour faire des balades dans la forêt de la Mate, parfaitement plate (c'est même la forêt plate la plus haute d'Europe, pour ceux qui aiment les records bizarres...), on peut aussi y louer des optimistes, des pédalos, y faire de la planche à voile ou du canoë, et probablement tout un tas d'autres choses encore car ça ne doit pas arrêter de s'améliorer d'années en années. Ah oui, il y a aussi un petit camping.

L'avantage de cette zone c'est qu'elle est vraiment dans la nature, et que malgré le monde elle ne donne pas l'impression d'être les uns sur les autres comme ça peut être le cas aux stations balnéaires de la côte. C'est vraiment un bon bol d'air, les enfants sont ravis.

L'été, la station de ski propose des activités intéressantes : On peut dévaler les pistes en VTT ou en VTT à 4 roues, une invention récente, mais la majorité des activités changent d'une année sur l'autre, il faut donc se renseigner sur place lorsque vous y êtes, ou appeler.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.57702859 N,

Longitude : 2.07414232 E

Photos

Situation et accès

Les Angles est une ville du Capcir, sur la côté gauche de la vallée. Elle est particulièrement connue pour sa station de ski, vaste et populaire. Bien que la station de ski et la vieille ville soit jointe, avec seulement quelques centaines de mètres entre les deux et aucune rupture dans l'urbanisme, il faut bien distinguer les deux.

Pour se rendre aux Angles, il faut aller en montagne. Au départ de Perpignan, il faut prendre la Nationale 116 en direction de l'Andorre. Passer Prades, puis poursuivez sur la route qui serpente dans la montagne avant d'arriver à la première ville d'altitude, Mont-Louis, reconnaissable à sa citadelle. Laissez là de côté et poursuivez jusqu'au rond-point où vous tournerez à droite en direction de La Llagonne/Les Angles. La route est une départementale, elle fille plein Nord dans le Capcir, une vallée large commençant au col de la Quillane que vous passerez. Juste après, Les Angles sont indiqués à gauche, c'est la route la plus rapide, mais il est possible de poursuivre vers Matemale et de contourner le lac artificiel. Juste après le barrage, une autre route mène aussi aux Angles, que l'on voit mieux de ce côté, surtout les pistes de ski.

Comptez une bonne heure et quart à une heure et demi pour vous rendre sur place.

En savoir plus sur la station de ski des Angles.

Carte IGN

Patrimoine

Le patrimoine des Angles est assez important. Il se compose du fameux château des Angles en plein centre du village, face à la mairie. Ce château était un maillon de la chaîne des tours des rois de Majorque, elle communiquait avec le château de Formiguères et la tour de la Quillane. Il s'agit en pratique d'une cour large, rectangulaire, avec une entrée voûtée gardée par une tour sur laquelle flotte de nos jours un drapeau catalan. A l'intérieur on a l'impression dêtre en sécurité, c'est amusant et ça ravira les plus jeunes. Un peu plus loin vous pourrez voir la très impressionnante église St Michel, faite en granit. Si elle a un aspect roman, elle est récente puisqu'elle fut construite au XIXe siècle avec les pierres de l'église précédente, devenue trop petite.

Sinon le territoire des Angles possède de nombreuses croix. On en trouve une sur la route de Mont-Louis, anciennement appelée Ruta Nova, une à la montée de Balcère, et une autre route de Formiguères. Elles datent généralement du XIXe siècle. Le territoire héberge également un ancien village aujourd'hui ruiné, Vallsera. Situé au Sud du Pla del Mir au milieu de la vallée de la Vallserra (le nom de la rivière, qui signifie "Vallée de la montagne allongée, pour simplifier"), on peut encore y voir les ruines de l'ancienne église.

Sachez également que le territoire des Angles est assez vaste et va jusqu'aux Bouillouses, dont il partage le barrage avec la commune voisine. Comme face au village il y a le barrage de Matemale, on peut dire que le patrimoine industriel est assez riche par ici. Allez les voir est plutôt intéressant car ils sont dans des décors magnifiques, en particulier celui des Bouillouses.


A mettre sur le compte du patrimoine local, les deux géants des Angles, "Aude" et "Llaret". Les Géants sont une tradition bien connue par ici, plusieurs villes en ont (Elne, Rivesaltes, Perpignan, etc.) Ceux des Angles ont été nommé comme les pics qui dominent la ville : Le Roc d'Aude et la Mont Llaret.

Histoire

C'est probablement dès la préhistoire que le site des Angles fut habité. A ces lointaines époques le plateau Cerdan était arboré, froid et humide, un terrain tout à fait repoussant pour les humains de cette époque. Ils préférèrent s'installer plus haut, sur les flancs des collines. La vallée du Capcir, dégagée, était sans nul doute un de leur refuge. Vers la fin de la préhistoire, aux alentours de -2500 / -2200 ce fut l'époque de la civilisation mégalithique. Malgré l'attrait indéniable du lieu il ne subsiste aucun mégalithe, ni dolmen ni menhir. Par ailleurs le Capcir conserve peu de traces d'activités humaines antérieures à l'arrivée des carolingiens, en 793. Ceux-ci instaurèrent le système féodal et la vallée de l'Aude fut intégrée au comté de Razès, situé en Aude de nos jours.

Mais cette vallée était déserte. Ca et là quelques domaines agricoles faisaient vivre une population éparse issue des peuples montagnards. En 833, l'église de Formiguères fut construite, marquant le début du peuplement par les pionniers francs. A partir de la fin du IXe siècle, la vallée fut peuplée sous l'impulsion de l'abbé de St Jacques de Jocou, une abbaye du Razès. C'est ainsi que fut construit, puis consacrée l'église St Sauveur des Angles, autour des manses qui formèrent le village initial. (voir la carte de l'évolution des villages du Capcir)

En 900 le roi franc Charles le simple fait une donation en faveur de l'abbaye : Il lui donne la dîme de l'église des Angles. Cette main mise de l'abbaye de Jocou se trouve dans tout le haut Capcir (Fontrabiouse, Réal, etc.) durant le Xe siècle. Peu après ce que l'on appelait l'alleu des Angles est donné par le comte de Cerdagne Seniofred (927-967) à l'abbaye St Michel de Cuxa, créé au siècle précédent. Cette donation n'est pas unique, le comte lui ayant donné tout le Capcir Sud (Matemale, Creu, Vallsera, etc.)

En 1106 l'archevêque de Narbonne vint aux Angles pour consacrer l'église. En effet tout le Capcir dépendait à cette époque de cet évêché pour le spirituel, et de St Michel de Cuxa pour le temporel. D'ailleurs en 1204 un acte nous prouve que cette abbaye possédait toujours les Angles. Entre temps le tout nouveau roi d'Aragon Alphonse II, issu des comtes de Barcelone, fortifie ses terres. Il encourage l'abbaye de St Michel de Cuxa de faire de même et alors que lui-même construit le château de Puyvalador (1195), l'abbaye construit un château aux Angles (1181)

Vers 1701 le village des Angles a récupéré de St Michel de Cuxa les derniers habitants du village de Vallsera, qui depuis s'est éteint.

L'église St Sauveur de la fin du VIIIe ou du début du IXe siècle sera remplacée plus tard par une seconde église, elle aussi dédiée à St Sauveur, mais qui sera construite un peu plus bas que l'édifice primitif, au sein du château des Angles. Devenue trop petite, cette église sera détruite au XIXe siècle et ses pierres serviront à construire St Michel, l'église actuelle (entre 1864 et 1866). De cette église, il ne nous reste qu'une portion du mur de l'abside.

A l'époque moderne, il faut savoir que la Station d'hiver et d'été a été créé en 1964 et que depuis elle se modernise d'année en année, devenant l'une des plus grosses stations de ski du Sud de la France.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).