Les Cluses


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

L'histoire des Cluses est très anciennes. La principale preuve archéologique est la Voie domitienne qui relie l'Espagne à Rome. Elle passait par un étroit défilé qu'il était facile de garder. La situation stratégique du lieu n'avait pas échappée aux romains qui en avait fait un site d'habitats. Aux Cluses on a retrouvé de nombreuses pièces datant de 350 après JC, soit moins de 60 ans avant la chute de l'empire.

Sur les hauteurs se trouvaient deux forteresses qui sont à présent en ruine, l'un d'eux s'appelant Château des maures. La première mention du lieu date de 672, soit bien avant les autres villages. Le village était donc à cette date sur le territoire des Sarrasins, qui l'ont possédé jusqu'au début du IXe siècle, à l'époque où Charlemagne réussit à reconquérir le territoire du Roussillon, puis celui de la Catalogne jusqu'à Valence.

C'est un certain Arnald d'Oms qui a réussit à reconquérir Les Cluses. Ce chevalier faisait partie de l'armée de Charlemagne. Récompensé pour sa bravoure par le titre de vavasseur de Montescot, Arnald fut à l'origine de la fantastique lignée de la Famille Oms à travers le Roussillon. Les Cluses furent donc une propriété d'Arnald d'Oms dès le IXe siècle. Cette famille conservera la seigneurie jusqu'au 31 septembre 1654 en se transmettant le titre de seigneur des Cluses de père en fils, voir en fille.

Le 31 septembre 1654 la seigneurie des Cluses est confisqué à Antoine d'Oms suite à sa prise de position pour l'Espagne en 1652 lors de l'insurrection anti-français. Or le Roussillon était à cette époque occupée par les français, c'est donc tout naturellement que Louis XII, roi de France, réattribue cette seigneurie à Isabelle Dulach, qui en prendra possession le 31 septembre 1654 donc.

Cette personne ne la conservera pas longtemps. A la signature du traité des Pyrénées, en 1659, le Roussillon devient officiellement français. Une sorte d'amnistie est décrétée et Antoine d'Oms retrouve ses seigneuries, en particulier celle des Cluses. Malheureusement pour lui il est en porte à faux vis à vis du roi de France et doit politiquement la revendre. Le 8 septembre 1670 la seigneurie des Cluses est donc vendue à François Puig y Terrats, un docteur en droit. Encore une fois les Cluses ne resteront pas longtemps dans les mêmes mains puisque quelques années plus tard il est accusé de crime de lèse-majesté à l'encontre de Louis XIV. Il sera spolié le 14 novembre 1674, jour où le roi fait don de la seigneurie des Cluses à Alexandre du Vivier, fils de Guillaume du Vivier et Anne de Verriole, époux de Marie d'Ortaffa. Alexandre du Vivier conservera la seigneurie jusqu'à la révolution, à la création de la commune des Cluses.

La municipalité des Cluses a été formée en 1836 par la fusion de trois communes : Le Perthus, Les Cluses et l'Albère. Malheureusement cette fusion n'a pas été considérée comme valable, et les trois villages reprirent leurs indépendances en 1948 (Texte adopté en 1851). La commune des Cluses date donc officiellement de 1851.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.49003619 N,

Longitude : 2.829913208 E

Photos

Patrimoine

Les Cluses possède plusieurs églises.


L'église St Nazaire des Cluses-Hautes

Celle de St Nazaire (Les Cluses Hautes) est basée sur un plan basilical à trois absides et trois nefs obscures couvertes de berceaux en plein cintre. Certaines arcades ont été agrandies postérieurement à la construction. Le fronton possède une fenêtre à chapiteau trapézoïdal et à décors d'entrelacs.

La principale curiosité de cette église revient toutefois à son abside qui possède encore une partie des décors que peignit le maître de Fenollar.

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

Non, le nom "Les Cluses" ne vient pas d'une éventuelle écluse mais du mot Clusa, signifiant "le verrou". Le villages est situé sur un renforcement de la vallée, tenir ce lieu permettait de mieux contrôler la vallée. D'où le nom de "Verrou de la vallée".



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).