Llech


. Histoire

Histoire

De nos jours la commune d'Estoher compte sur son territoire deux villages ruinés : Llech et Seners. Llech porte le nom du torrent qui le traversait au Moyen-âge. Il est cité pour la première fois dans un document daté de 848. Il ne fut jamais un gros bourg, mais comptait quand même 10 feux en 1365 (à un feux correspond un foyer, soit 5 à 8 personnes en moyenne pour l'époque. La démographie s'infléchit rapidement pour tomber à 4 feux en 1378, mais le village ne s'éteint pas : à la fin du XIXe siècle il restait encore 9 habitants.

Il ne résista pas dans les années suivantes : durant le XXe siècle, le dernier habitant quitta le village dont il ne reste aujourd'hui plus que des ruines.

Situation et accès

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).