Llivia




. Situation et accès      . Histoire

Histoire

Préhistoire

La préhistoire en Cerdagne est caractérisée essentiellement par le néolithique. Durant le néolithique moyen (-5500 à -4000), les techniques d'agriculture se précisent. Le haut plateau est utilisé comme terre cultivable, et des traces de cette activité se trouvent un peu partout.


Antiquité

Vers l'âge du fer, les Ibères occupaient le pourtour méditerranéen. Les romains, désireux d'étendre leurs pouvoirs, occupèrent militairement le Roussillon en -121 et remontèrent jusqu'en Cerdagne, qu'ils annexèrent aussi. Pour administrer correctement leurs nouveaux territoires ils érigèrent Llivia en tant que capitale de la Cerdagne, capitale rattachée à la région "Provincia Tarraconensis".

La ville portait le nom de "Julia Libica".


Moyen-âge

Envahit par les Sarrasins, puis reconquis par les carolingiens, Llivia dépendra du comté de Cerdagne. Un recensement de 1359 montre que le village avait une grande importance puisqu'on y trouvait 21 feux (foyers). Il était dénommé Livia e la parroquia (Llivia et la paroisse)

En 1344 Llivia possédait son château dont les revenus appartenaient à Guillem de So. Ce personnage est un membre de la famille des vicomtes d'Evol qui possédait le Capcir et Estavar au XIVe siècle. Vu qu'il avait combattu Pierre IV d'Aragon, il fut spolié et ses revenus furent donnés à Pons des Cattlar, qui achètera la propriété de Llivia à Bernat de So pour 13000 sous barcelonais.

C'est ainsi que Llivia passa d'une possession de la vicomté d'Evol à la famille Descallar. En 1463 les français envahissent le Roussillon et monte en Cerdagne. Mais à Llivia ils se font chasser par la population en 1473. L'année suivante le roi de France Louis XI attaque à nouveau et récupèrent Llivia. A la fin de la guerre franco-Espagnole, en 1493, Llivia sera à nouveau rendu à la famille Descallar.

Le 12 novembre 1660, à Llivia, eu lieu le choix des 33 villages appartenant à la France, chacun de ses villages dessinant la frontière (Traité des Pyrénées). Considérée comme une ville, Llivia en fut exclue et c'est la raison pour laquelle elle est toujours espagnole de nos jours, enclavée dans la France. Cette enclave était desservie par deux routes, une au Nord vers la France et une autre au Sud vers l'Espagne. Cette dernière était considérée comme espagnole, mais les conflits inévitables qui y avaient lieu étaient jugés par un tribunal spécialement conçu pour traiter de pareils cas.

Situation et accès

Llivia est un village espagnol enclavé dans le territoire français. Situé en plein cœur de la Cerdagne, il a un intérêt historique indéniable, d'où son étude sur ce site.

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).