Los Masos


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

C'est durant la préhistoire que commence l'histoire de Los Masos. En fait, avec un territoire assez large et un emplacement privilégié (protection des premières collines et proche de la plaine), le site avait tout pour plaire aux habitants du néolithique récent. C'est ainsi que la preuve d'habitat de la région par la civilisation dite mégalithique se fait à travers la présence d'un dolmen. Bien sûr, un dolmen n'est pas chose rare en Conflent, mais ils sont tout de même plus nombreux en Fenouillèdes ou dans les Albères.

La disparition de nos lointains ancêtres fit place aux ibéro-ligures, puis aux celtes (-500) et aux romains (-121). Bien qu ceux-ci aient fortement marqués le Roussillon, Los Masos ne conserve pas de traces de leurs présences. Nul doute pourtant qu'un domaine agricole y ait été installé.

Par la suite, ni les wisigoths (412), ni les sarrasins trois siècles plus tard (739) ne laissèrent de vestiges, mais dans leurs cas c'est quasiment le cas partout. Il faudra attendre la reconquête par Charlemagne en 811 pour que s'installe la féodalité et qu'apparaissent les premiers villages tels que nous les connaissons. Le territoire de Los Masos se peupla de pionniers francs venus du Nord de la France à la suite des moines. A chacun son rôle : les soldats pacifièrent le Roussillon, les moines vinrent y installer la foi chrétienne, les habitants purent alors s'installer. Mais sur un territoire assez large, ce n'est pas un mais quatre hameaux qui se créèrent. Chacun eu sa propre histoire mais tous furent réunis au sein d'un cinquième hameau plus important qui sera le point de départ de Los Masos. Ce dernier hameau a aujourd'hui disparu, il ne reste que des ruines de son église.

En 1561 une tour est construite, une tour dont le rôle était de protéger la population des bandits tournant dans la région. Elle fut construite suite à l'autorisation donné par le procureur royal à Jean Navarre, du lieu "Dels Masos". C'était une tour défensive, avec des meurtrières et des fossés. Depuis quelques temps elle a été rénovée et transformée en complexe social culturel sous le nom de "Tour Navarre".

L'église actuelle est dédiée à la Nativité de Notre Dame, elle fut construite en 1686. Elle possède un superbe retable du maître-autel daté de 1700, plus quelques autres assez intéressants (retable du Christ (fait entre 1702 et 1736), de la Vierge (1772), de St Joseph et de St Michel (XVIIIe siècle).

On retrouve Los Masos nommé "Mazols" dans un document datant de 1774.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.62054405 N,

Longitude : 2.459551795 E

Photos

Patrimoine

Il s'agit d'une église datant du XIIe siècle, siège d'une ancienne paroisse à présent disparue. Cette église fut construite suivant un style classique pour l'époque, suivant l'art roman. Elle a une nef unique couverte d'une voûte en berceau brisé dont l'extrémité se termine par une abside semi-circulaire voûtée en cul-de-four. Cette église fut détruite par un glissement de terrain durant le XVIIe siècle.

Il existe également une autre chapelle sur le territoire de Los Masos : la chapelle St Sébastien. C'est la chapelle du hameau de Ballanet. Elle fut construite au XVIIe siècle par les propriétaire terriens du hameau sur la place du hameau.

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

"Los Masos" n'est autre que la traduction catalane de l'expression "Les Métairies".



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).