Mantet




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Description

Mantet est un tout petit village bien isolé. La vie semble assez rude, surtout en hiver. Les activités économiques tournent autour des gites ruraux et du centre équestre, qui accueille les visiteurs aux beaux jours. Il y a aussi une certaine activité agricole comme dans un peu tous les villages de montagne. Il faut signaler aussi que le GR10 traverse Mantet, ce qui apporte quelques visiteurs chaque jour à la bonne période.

L'urbanisme du village est facile à décrire. La route qui y mène s'arrête sur place (c'est un cul-de-sac), elle se transforme en rue principale, assez courte. Une ou deux rues permettent l'alignement de maisons très joliment décorées. Si la mairie n'a pas les moyens d'embellir la ville, les habitants font en sorte que leur cadre de vie soit le meilleur possible. Il y a une entraide naturelle entre les différents habitants.

Photos

Informations

Latitude : 42.47726092 N,

Longitude : 2.306923763 E

Photos

Situation et accès

Mantet est l'un des villages les plus isolé des Pyrénées-Orientales. Il se trouve dans le Haut-Conflent, à la limite du Vallespir, au Sud d'Olette à vol d'oiseau. Pour y aller au départ de Perpignan il faudra compter 75 kilomètres de trajet et une durée de une heure et demi. La route est celle de l'Andorre, c'est la Nationale 116 qu'il faut suivre jusqu'après Villefranche-de-Conflent où une route part sur la gauche en direction de Fuilla. Passez ce village (éclaté en trois hameaux), puis Sahorre. Une route permet d'accéder à Py, dans la vallée, elle se poursuit jusqu'à Mantet, pas loin du col. Attention, après Py, la route est une vrai route de montagne, escarpée et pleine de lacets. Mantet est à un peu moins de 1500m d'altitude.

Carte IGN

Histoire

Le territoire de Mantet ne possède pas de vestiges de l'époque préhistorique. Nos lointains ancêtres ont pourtant vécus dans les collines du Conflent, qui étaient pour eux idéales (boisées, proches de la plaine, douces au climat). Quelques autres communes des environs possèdent, en guise de preuve, des dolmens ou menhirs, bien que l'érection des mégalithes soient apparue assez tardivement (-2200). Par la suite, ni les celtes (-500), ni les romains (-121), ni les wisigoths n'ont laissé de traces sur le territoire de Mantet. Après l'Invasion sarrasine et le dépeuplement du Roussillon, c'est Charlemagne qui parvient à prendre cette région (811) et qui la pacifie. Commence alors l'ère chrétienne, et avec elle la multiplication des églises rurales. C'est ainsi qu'apparu le village de Mantet.

La première mention du village se fait à travers un document sur lequel est mentionné sa chapelle, St Vincent. Elle fut construite en 1101 et fut consacrée le 19 septembre 1102, elle a été modifié au moins à deux reprises. Une première fois au XIIIe siècle, où son abside initiale a été agrandie, et une deuxième en 1858, où on a refait le mur Sud et le toit. Un autre document nous prouve son existence en 1176 et précise qu'elle était adossée au château.

Initialement Mantet était une possession du comte de Cerdagne. A la fin du XIe, il fut offert à Ste Marie de Corneilla au moment ou ce prieuré est devenu une collégiale. Le 25 novembre 1378 est une date marquante pour Mantet : C'est la date de la vente de la seigneurie par Sibille, la femme de Raymonde de Perillos à Bérenger III d'Oms, qui achetait par la même occasion la seigneurie de Thorrent. La famille Oms conservera la seigneurie de Mantet jusqu'à Raymond d'Oms, qui sera obligé de rendre au roi de France le 20 août 1682 tous ses biens suite à la perte d'un procès ayant commencé plus de 250 ans plus tôt !



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).