Marignans


. Situation et accès      . Histoire

Histoire

Marignans est apparu aux alentours du Xe siècle, avec les premiers pionniers francs venus s'installer près des chapelles construites par les grandes abbayes. Lorsqu'il apparaît dans les documents officiels, c'est en tant que partie de Serdinya. Cette dernière a d'autres hameaux : Flassa, La Guardia, Joncet, Les Horts.

Vers le XIIe siècle l'ordre religieux des Augustins commencent à s'implanter un peu partout dans la région. Marignans se distingue que l'installation d'une prévôté d'Augustins sur un terrain dont l'existence est attestée en 1303. Leurs buts étaient d'être présents dans cette partie des Pyrénées fort à l'écart. Il disposait pour ça de l'alleu de Marignans, c'est à dire tout le vallon sauf la manse Mirles et de ce qui appartenait à La Guardia. En échange ils avaient l'obligation de célébrer une messe par dimanche et jour de fête.

Les augustins étaient dans une maison qui existait toujours au début du XXe siècle, quoi qu'en grande partie en ruine : Elle était au coin du chemin des Horts et celui qui allait de Flassa à Villefranche. L'église était en ruine en 1895. Dédiée à Notre Dame de l'Assomption, elle était bâtie en pierre de taille et possédait des pierres tumulaires sur la partie avant.

En 1792 la communauté de Serdinya voulut récupérer ses cloches, mais cette demande fut refusée car à cette époque les circonscriptions paroissiales n'étaient pas encore décidées. Curieusement les registres de Serdinya nous montre que le cimetière de Marignans n'a accueilli qu'une seule dépouille :

Avuy dissapte als 28 de setembre 1641 fouch enterrat en lo cementiri de Marinyans Frances Carol dels Horts.

Il s'agissait d'un paroissien des Horts. C'était exceptionnel car les paroissiens étaient normalement enterrés à Serdinya.

Situation et accès

Marignans (Marinyans en catalan) est un hameau de Serdinya aujourd'hui en ruine. Il se trouve au bout d'un chemin qui parcourt la Soulane, la montagne surplombant la vallée de la Têt.

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).