Maury


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire      . Cartes Postales

Description

Maury est une ville de moyenne importance, prise entre St Paul de Fenouillèdes et Caudiès-de-Fenouillèdes, ce qui forme un trio à peu près homogène. La ville est structurée en deux parties. D'une part la route nationale, longue artère fréquentée le long de laquelle s'aligne énormément de bâtiments et dont l'ensemble ne brille pas par sa beauté, encore que des efforts ont été fait dans ce domaine, et le cœur de ville, à l'écart, constitué essentiellement de rues longues et monotones croisées parfois par de petites ruelles penchées et piétonnières. Le tout formant une ville qui semble longiligne. Heureusement que ce sentiment est pondéré par les quelques petites places, dont celle de la mairie, qui anime ce maillage un peu trop orthogonal.

Quand on est sur place on constate que ce village n'est pas endormi, bien au contraire. La vie ici est dynamique, un petit marché alimente les habitants du centre ville, du moins pour ceux qui ne peuvent se déplacer, les enfants courent librement dans les ruelles qui forment une sorte d'espace confinée, et c'est sans doute de confinement qui permet de se sentir comme dans un cocon dans la vieille ville. Dès que l'on quitte ce centre, on est happé par le trafic routier de la nationale, son bruit, son agitation. Par ailleurs à Maury on est proche de la campagne. Les collines de calcaire sont recouvertes d'une épaisse garrigue sillonnée de chemins pédestres, praticables également à VTT.

En 1854 un évènement important va avoir lieu dans la ville. A cette époque le cholera sévit dans la région, et chaque village organise des processions pour faire intercéder en leur faveur le Saint le mieux placé pour les protéger. A Maury, il s'agit de St Roch, a qui les habitants promirent l'édification d'une chapelle si le cholera les épargnent. Le cholera disparu, et ils tinrent parole. C'est là l'origine de la chapelle St Roch, qui surplombe la ville à l'entrée.


La cave coopérative

Enfin en 1910 est l'année de création de la coopérative agricole. Le but était de fédérer les divers vignerons du village dans un syndicat qui puisse peser sur les négociants en vin.

Tout commença en 1891, lorsqu'un violent orage réduisit la production du village à une part minime. Devant la perte de profit que cet évènement engendra, les vignerons commencèrent à se rassembler. En 1903 le phylloxera fit des ravages, ce fut une 2e catastrophe en peu de temps. Du coup l'association des vignerons prit plus d'intérêt. En 1906 le gouvernement français autorisa les banques à faire des prêts vis à vis des syndicats, et ce grâce à Jules Pams, sénateur des Pyrénées-Orientales et ministre de l'agriculture. Du coup la cave coopérative de Maury put être officiellement créé.

Le temps de de faire les prêts et de mettre en place le chantier le bâtiment fut officiellement inauguré le 29 avril 1910. Il sera modifié à plusieurs reprises durant le XXe siècle (1919, 1922, 1938 puis 1984), augmentant peu à peu la quantité de vin réalisé. Le pic de production des vins doux naturels, ceux qui sont fait à Maury, fut atteint durant les années 1990. Depuis la demande est en chute libre, et pour pouvoir continuer son activité la cave s'est diversifiée dans l'élaboration de vins secs.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.81007083 N,

Longitude : 2.594172204 E

Photos

Situation et accès

Maury est une ville de moyenne importance sur la route de St Paul de Fenouillet. Sa particularité réside dans la qualité de son vin doux, qui a sa propre AOC, "Appellation Maury Controlé".

Elle se trouve dans le Fenouillèdes, assez proche de la frontière entre les Pyrénées-Orientales et l'Aude, le long de la route de Foix. Pour y aller, au départ de Perpignan, il suffit de partir par la Nationale qui part à proximité de l'aéroport. Cette route traverse Maury, que vous attendrez en 30 à 45 minutes. Sur place vous pourrez accéder à St Paul ou Caudiès, mais aussi à Prugnanes et aux villages du Fenouillèdes.

Carte IGN

Patrimoine

Le patrimoine de Maury est plus riche que l'on ne croit. Il se compose tout d'abord de l'église St Brice, de style moderne, ce qui est très rare dans le département. Il n'y a guère que dans les stations balnéaires que l'on trouvent des églises construites au XXe siècle, à Perpignan également. Elle contient un tabernacle du XVIIe siècle, et différentes statues du XVIIIe : St Brice bien sûr, mais aussi St Roch, un Christ enfant, et deux Vierges. La chapelle à l'entrée de la ville est dédiée à St Roch, comme expliquée ci-dessus. Elle contient aujourd'hui encore un Christ du XVIIIe siècle ainsi que six statues de Saints de la même époque. Aux pieds de la chapelle, le long de la route, il y a un oratoire.

Et je pense que l'on peux considérer un autre élément du village comme faisant parti intégrante du patrimoine : Les trompe-l'œil, qui ont été peints un peu partout sur les murs et qui sont d'un réalisme exceptionnel. Enfin, il est difficile de parler du patrimoine de Maury sans évoquer son vin doux, patrimoine gustatif tout aussi intéressant que le reste et probablement le plus connu de tous.

Histoire

Le territoire de Maury n'est pas un site préhistorique. Aucun vestige de l'époque paléolithique n'y a été retrouvé, ce qui est assez normal, ni même de l'époque néolithique, plus récente, dont les éventuels vestiges ont depuis longtemps été détruits par le travail de la terre. C'est dommage car il est possible que les habitants de la région, il y a 3000 ans, aient pu vivre dans cette vallée, propice à l'agriculture, l'élevage, et suffisamment éloigné des marécages de la plaine.

Par la suite, aucune des civilisations antiques n'ont laissé de traces sur ce territoire, ni les celtes (-500), ni les romains (-121), ni les wisigoths (408), ni les sarrasins (735). Il faudra attendre l'arrivée des francs, avec la conquête franque en 811 pour que commence l'époque médiévale, et la mise en place du système féodal.

Rapidement Charlemagne fait installer de grandes abbayes dans la région, abbayes qui essaiment des églises un peu partout, ce qui fédèrent les premiers habitants. Ainsi voit on se former les premiers villages. Le village de Mauri (ancienne orthographe) apparait pour la première fois dans une charte de Charles le chauve en 845. Les actes du Moyen-âge parlent de "Comitatus Fenolietensis" dans une bulle du pape Agapet (En 950 et 954). La ville est incluse dans la vicomté de Fenouillet, qui elle même fait partie du comté de Bésalu. Ce comté sera intégré à celui de Barcelone, qui deviendra plus tard la Catalogne, puissant comté qui s'unira au comté de Provence et à celui de Foix pour lutter contre le roi de France lors de l'épisode Cathare, au XIIe siècle Défait, le comte de Barcelone meure et c'est sont fils, le jeune Jacques 1er qui prend les rênes de la Catalogne.

Celui-ci fixe en 1258 une nouvelle frontière entre son comté et la France, (traité de Corbeil), frontière qui rattache le Fenouillèdes à la France. Désormais séparé du reste du Roussillon, Maury suivra le cours de l'histoire de France sans être pris dans l'étau du royaume de Majorque (XIVe siècle), ni dans les conflits franco-espagnols du XVe siècle.

Cartes postales

1

1

1

1

Deux cartes postales disponibles



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).