Montalba d'Amélie




. Photos      . Situation et accès      . Histoire      . Cartes Postales

Histoire

A l'origine : le Château de Mondony

Lorsque Charlemagne gagna la Catalogne Nord sur les sarrasins, en 811, il instaura le système féodal qui se répandra sur toute l'Europe. Les montagnes se couvrirent de châteaux plus ou moins bien défendables, surtout sur les frontières de l'Empire, châteaux donnés à des personnes en vue auprès du comte local, voire auprès des abbés des monastères récemment construits pour attirer les premiers pionniers francs.

L'un de ces châteaux était nommé "Château du Mont Dony", en référence au possesseur de la montagne sur laquelle il était bâti. Il s'agit à présent de la montagne dont le sommet est appelé "Roca de Sant Salvador". Sa présence est attesté en 1020 sous le vocable "Castello Monte Donno". A cette lointaine époque, l'érection d'un château impliquait la création d'un village, en fait une "agglomération" de maisons généralement adossées aux fortifications. Une chapelle y fut même construite. Elle était dédiée à Ste Engrace de Montdony apparaît en 1235 sous le nom de ecclesia Sanctae Engraciae de parrochia de Mondony (église Ste Engracia de la paroisse de Montdony). Au XVe siècle on la retrouve sous celui de Priorat de Santa Engratia, indiquant qu'elle a reçu le statut de prieuré. Ce prieuré est toutefois cité dès 1369.

Petite, la chapelle est construite en pierres grossièrement éclatées. Son portail en plein cintre est particulièrement réussi, avec un bel appareil régulier. La façade comprend également une fenêtre, elle aussi en plein cintre. L'ensemble architectural semble toutefois un peu bancal...

Mis à part la chapelle, il nous reste de nos jours des ruines d'une tour de communication entre Montdony et Montalba, tour construite durant le XIIIe siècle.


Apparition de Montalba

Le hameau de Montalba fut construit au XIIe siècle pour remplacer le Mont Dony. L'idée était que la population puisse s'installer dans un lieu plus favorable à l'agriculture. Il faut dire qu'à cette époque la Trêve de Dieu avait limitée les guerres entre seigneurs. Un calme plus important que d'habitude s'était établi, rendant possibles les cultures dans des lieux autrefois délaissés car ils étaient trop exposés, pas assez défendables.

Deux actes datés de 1241 et de 1313 prouvent le hameau de Montalba et le château de Montdony étaient contemporains. Montalba se développa rapidement. Un château y fut d'ailleurs construit (rien à voir avec le fort d'Amélie) Mais à partir du XIVe siècle Montdony disparu, probablement suite à sa situation géographique extrême. La région nous offre d'autres exemples d'un tel abandon, comme le château de Cabrenc à Serralongue, où le village de Crozes en Conflent. Pourtant, à Montdony, la chapelle du château continua d'exister à travers un ermitage qui est toujours visible et que l'on nomme Santa Engràcia de Montdony.

Perché dans ses collines, Montalba n'a pas laissé de traces importantes dans l'histoire de la région. Il semble qu'il ait été un hameau isolé et peu développé. L'église Notre Dame de Montalba, construite du XVIIe siècle et qui est l'église actuelle du hameau contient le retable du maître-autel réalisé par Honoré Rigaud, il a une statue en marbre du XIVe siècle, un retable datée de 1718, un autre consacré à St Isidore et St Gaudérique de 1715, et surtout une intéressante roue à clochettes.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.44484542 N,

Longitude : 2.684168743 E

Photos

Situation et accès

Montalba d'Amélie, comme son nom l'indique, est un hameau d'Amélie les bains, dans le Vallespir. Il s'agit d'un lieu isolé dans la forêt à quelques kilomètres au Sud de la ville.

Carte IGN

Etymologie

L'origine du nom de Montalba m'est inconnu, mais il faut savoir que pour différencier le lieu de l'autre Montalba (Montalba le château, en Fenouillèdes), il s'est successivement appelé Montalba dels Banys (en référence aux bains d'Arles), de Paracolls (en référence à la famille seigneuriale de la vallée de Conat), de l'Església, puis lorsque Els Banys d'Arles sont devenus Amélie les bains, en 1840, Montalba d'Amélie.

Cartes postales

1

1

Une seule carte postale disponible



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).