Montner




. Photos      . Histoire

Histoire

La région située entre la vallée de la Têt et celle de l'Agly, c'est à dire le Nord du Conflent et le Fenouillèdes, est riche de vestiges préhistoriques, en particulier du néolithique récent. Par exemple, à Rabouillet ou à Felluns, on trouve des dolmens. A Bélesta, ce sont des céramiques. Malheureusement le territoire de Montner ne contient pas de tels vestiges. Nul doute toutefois que nos lointains ancêtres aient vécus dans les collines environnantes.

La région fut envahit à plusieurs reprises sans que ces peuples ne nous ait laissées des traces. Les ibères tout d'abord, puis les celtes (-500). Même les romains, qui envahissent la région n'ont pas laissés de traces significatives à Montner. Ce village n'est pas le seul dans ce cas bien sûr, mais citons toutefois Ansignan et son magnifique aqueduc romain comme preuve de l'intérêt qu'ils ont eu à s'implanter ici. A la chute de l'empire romain, les wisigoths s'emparèrent de la région et fondèrent la Septimanie. Eux non plus ne nous ont pas laissé de traces. Puis, après une courte menace sarrasine (50 ans), Charlemagne conquiert définitivement le Fenouillèdes (811).

Commence alors la période chrétienne caractérisée par l'implantation en de multiples lieux de familles franques venues du Nord de la France. Cette lointaine époque médiévale nous est complètement inconnue à Montner. Il semble toutefois qu'il existait aux alentours du XIe siècle puisque qu'on retrouve le lieu en tant que possession du puissant vicomte de Castelnou (comme la plupart des villages du Vallespir), ce qui est étonnant vu son emplacement géographique au Nord du département. Par ailleurs l'église St Jacques de Montner est de style roman, ce qui confirme la présence d'un hameau entre les Xe et XIVe siècle. Cette église, dédiée à St Jacques, a été modifié au XVIIe siècle, puis au XVIIIe avec l'ajout d'un porche. Elle contient des statues une croix et des retables allant du XVIIe au XIXe siècle très intéressants.

Le territoire de Montner possède une seconde église dédiée à Ste Eugénie. Elle est attestée en 1334 et devait servir de lieu de culte pour les populations résidants à l'extérieur du village.

C'est probablement en 1245 que Montner fut fortifié. Cette année là le roi d'Aragon, très affaibli par la défaite cathare de 1213 reconstitue son royaume en renforçant les limites. Il faut savoir que Montner était alors à la frontière du royaume du puissant voisin le roi de France. Un château fut construit. Son donjon est toujours debout de nos jours.

Au début du XVIIe siècle la guerre de trente ans avait commencée. Toujours à la frontière, une borne fut posée pour la matérialiser (en 1617), la fameuse Roque d'En Talou.


Montner de nos jours

Montner possède désormais depuis peu un sentier botanique de 7kms et demi. Il mène aux sites suivants : caves coopératives et ses vendangeurs d'autrefois, l'olivier plusieurs fois centenaire du lieu-dit "Las oulibèdes Grandes", la place de l'aire où l'on battait le blé, l'église St Jacques se trouvant sur l'emplacement de ancien château féodal du Xe siècle, la place du platane et son arbre planté en 1830 pour commémorer la révolution de cette année.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.74866708 N,

Longitude : 2.678030939 E

Photos

Situation et accès

Carte IGN

Héraldique

Description du blason de Montner

Expression héraldique

d'or à quatre pals de gueules, St Jacques tenant dans sa dextre un bâton de pèlerin, le tout d' argent.

Description

Le blason de Montner n'est pas très compliqué comme le prouve la brièveté de son expression héraldique. Les termes "d'or à quatre pals de gueule" sont une désignation des armoiries catalanes, "jaunes à quatre barres verticales rouges". La "dextre", c'est la main gauche. Enfin, l'argent, c'est l'appellation de la couleur blanche en héraldique.

Explications

Blason sur une grille

Blason sur une grille

Le blason de Montner représente St Jacques dans ses attributs de pèlerins de Compostelle. Le fond du blason est classique, dit d'Aragon. La plaque ci-dessous reprend le blason avec l'ajout d'une coquille, symbole de St Jacques. Elle se trouve au dessus de la porte de la mairie.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).