Palau-del-Vidre




. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

La ville de Palau était à l'origine un établissement gallo-romain, mais le village n'est garde pas de traces de nos jours. Il faut dire que les villages de la plaine ne sont pas propices à la conservation de vestiges d'époques aussi lointaines, à la fois parce qu'il s'agissait essentiellement de zones régulièrement marécageuses, ensuite parce que l'urbanisation de la plaine n'est pas compatible avec la sauvegarde de ces vestiges.

Après l'époque romaine, il est très probable que le site de Palau fut abandonné : les wisigoths, leurs successeurs, n'ont que très peu vécus dans la plaine, et les sarrasins qui les y ont chassés n'ont pas vraiment habité la région, ils se sont contentés de la maîtriser. Il faut attendre l'arrivée des carolingiens, en 811, pour que le Roussillon se pacifie et que les premiers moines, après avoir construits les grandes abbayes, essaiment des églises un peu partout dans la région, attirant des pionniers venus du Nord de la France peupler la plaine.

Nous n'avons pas de renseignements importants sur la vie dans les premiers temps du village. Palau semble n'avoir été qu'un village peu peuplé de cultivateurs. L'étymologie de Palau nous apprend quand même qu'il y avait un ancien palais (palacium) dont l'origine est inconnue et qui n'était déjà plus au XVe siècle qu'une masse de ruines quand les terrains furent inféodés à divers particuliers. Ce palais ou plutôt ce château, propriété des comtes du Roussillon, fut légué à l'ordre du Temple par le comte Guinard en 1172. En 1188 et 1195, le précepteur de la maison du temple était Andraeas.

Il devint ensuite, comme les autres possessions des templiers, domaine des chevaliers de Saint-Jean-de-Jerusalem. On dit Palau-del-vidre ou "du verre" à cause des verreries qui existaient dans le village pendant le Moyen-Age. En 1334, on voit un certain Beranger Xatart qui se qualifie de "Maître du four à verre de Palau" (Magister furni vitri de Palacio). C'est en 1442 que le village commence à être désigné sous le nom qu'il a gardé.

Il y eu des verrerie jusqu'au XVIe siècle et cette industrie disparu pour renaître à la fin du XXe siècle.


La procession

En 1854 le choléra sévit en Roussillon. Les palauencs demandent alors à la Vierge sa protection, faisant à cette occasion un voeu solennel de visite annuel. Et depuis 1854, cette procession à lieu chaque année le dernier jeudi d'août.

Petite anecdote, à la fin du XIXe siècle, le maire interdit aux habitants de traverser processionnellement la ville, mais des fidèles le firent quand même, en cachette. Il faut savoir que cette épidémie était tellement forte qu'elle a suscité une grande ferveur dans tout le département. Ainsi à Maury par exemple, les habitants ont construit une chapelle à St Roch pour attirer sa protection.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.5719229 N,

Longitude : 2.959674499 E

Photos

Patrimoine

Le patrimoine de Palau n'est pas très étendu. Il se compose essentiellement de l'église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, bâtie au XVIIe siècle sur les restes d'une ancienne église, probablement romane. Elle contient un retable consacré à St Michel (1454), un autre à St Jean (XVe siècle) et un dernier du Rosaire (XVIe). Il y a également dans cette église un tabernacle peint par Honoré Rigaud en 1609, une Vierge ouvrante du XVIe, un calice en argent du XVe siècle et une chape brodée également du XVe siècle.

Mis à part ça, il faut savoir que le village possède des restes importants de sa fortification médiévale, et un hameau, Vilaclara, un peu plus au Sud.

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

Palau del Vidre signifie en français "Le Palais du verre", en référence à l'activité principale du village dont un château s'était fait la spécialité.

Héraldique

Description du blason de Palau-del-Vidre

Expression héraldique

d'or au palais de gueules, ouvert et ajouré d' argent.

Description

La description du blason de Palau est assez succinte, la représentation ci-contre est plus complexe. Pour savoir comme il devrait être représenté exactement, il suffit de suivre la description héraldique en la décortiquant. Ce blason est dit "d'or". L'or, en héraldisme, c'est le jaune. Exprimé en premier, il signifie que le blason n'est pas scindé en plusieurs morceaux. Il a en sont centre un palais de "gueules" (rouge), "ouvert" (dont la porte se distingue du reste du palais), "ajouré" (dont les fenêtres se distinguent du reste du palais) "d'argent" (blanc). Le blanc qualifie la couleur des portes et des fenêtres du palais.

Voilà. Donc on devrait avoir un blason entièrement jaune, avec un palais rouge dont la porte et les fenêtres sont blanches.

Explications

Le blason de Palau-del-Vidre est constitué d'un palais (en catalan : Palau). On appelle ce type de blason des armes parlantes, c'est à dire que la représentation explique directement le nom. Dans la représentation ci-dessus, ce palais est surmonté de la croix des templiers, possesseurs de la seigneurie de Palau-del-Vidre au XIIIe et XIVe siècle.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).