Palmes




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Description

Situé en pleine campagne, le château de Palmes a un gros défaut quand on veut le visiter : Il est interdit d'accès ! C'est assez récent, mais la fédération de chasse a construit une immense clôture infranchissable sur tout une partie de la colline, englobant le château lui-même. Et ce n'est pas de la rigolade, la clôture est réellement infranchissable, sauf à vraiment insister, ce que je vous déconseille : Quand une association de chasse met en place une telle barrière, 'vaut mieux pas aller voir dedans pourquoi, à mon avis, il y a quelques sangliers peu amicaux...

Plames, son château

Plames, son château

Plaisanteries mises à part, n'y aller surtout pas, c'est réellement dangereux.

Pour parler du château lui-même, il s'agit d'une maison-forte relativement grande aujourd'hui en grande partie effondrée, dont les murs de plan rectangulaire conservent encore quelques traces du chemin de ronde. Le donjon est une tour carrée qui a été refaite il y a quelques années. A l'extérieur de l'enceinte il y a énormément de gravas qui proviennent des maisons qui étaient adossées au château. Les restes sont en suffisamment bon état pour comprendre la forme de chacune de ces maisons, mais l'ensemble est toutefois complètement par terre. A l'époque où l'on pouvait encore se promener sur les lieux la végétation avait pris le dessus, les ronces avaient envahies une grande partie des vestiges du château.

A noter qu'à quelques centaines de mètres de là se trouvent la chapelle St Just, assez simple mais bien entretenue.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.70703977 N,

Longitude : 2.469562885 E

Photos

Situation et accès

Palmes est un château situé sur le territoire de Campoussy. Géographiquement, il est au Sud-Est du village, de l'autre côté de la vallée qui s'ouvre au Sud. Pour aller sur place, au départ de Perpignan, le mieux est de passer par la Nationale 116 en direction de l'Andorre, puis de bifurquer à Prades vers Catllar, le col de Roquejalère et enfin Campoussy. Sur place, la route de Palmes par à l'entrée du village, au niveau de l'aire de détente, il faut prendre la route qui part à gauche (Route mal entretenue). Elle fait quatre kilomètres, pour aller jusqu'au château.

Carte IGN

Histoire

La première trace du lieu de Palmes date de 1023. Cette année là un certain Seguier lègue au monastère de St Michel de Cuxa ses biens de "Palma" à condition que son frère Sicart, son épouse Adalez et leurs enfants les tiennent leur vie durant pour l'abbaye. En 1026 Sicart et Adalez donnent à leur tour leur alleu de Palma à l'abbaye sous condition qu'elle la tiennent leur vie durant.

Par la suite, Palmes suit le cours de l'histoire en tant que possession de ce monastère. Les premiers seigneurs particuliers apparaissent au XIVe siècle. Arnald de Millas en 1312, puis Bernard de Salto de 1456 à 1476, et Jean-Louis de Casteras en 1653 en sont les seigneurs. Louis XIII en personne donna au seigneur de Palmes le château de Quéribus, alors place forte royale. Ce seigneur devient tout puissant sur toute la vallée du Fenouillèdes.

De nos jours le château de Palmes, en fait une ferme fortifiée, se compose d'une tour presque carrée (6m 20 par 6m 10), dont les murs font 1m20 d'épaisseur. Une enceinte du XIVe siècle l'entourait, dont les vestiges montrent encore le chemin de ronde. Par la suite Palmes fut délaissée et le château lui-même ne conserva un habitant que jusqu'en 1940, date à laquelle la bâtisse commença à se détruire. La chapelle St Just, elle, a été rénovée récemment.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).