Passa


. Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Comme toutes les Aspres, il semble que Passa ait été un lieu d'habitat pour les hommes du néolithique. Mais le territoire de ce village ne nous a pas légué de vestiges de cette lointaine époque, ni même de l'époque mégalithique, plus récente (-2200), caractérisée par l'érection de dolmens et menhirs.

Passa

Passa

Par la suite la région a été occupé par les ibéro-ligures, puis les celtes et romains. Bien que ceux-ci s'installaient un peu partout, le territoire de Passa n'a pas non plus de restes de cette époque. Il faut attendre l'arrivée des carolingiens en 811 pour que soit instauré le système féodal. Au XIe siècle la vicomté de Castelnou prends son essor et étends son pouvoir sur les Aspres et le Vallespir. Passa bascule alors sous sa domination et le restera jusqu'à la chute de la vicomté au XIIIe siècle.

L'ancienne église paroissiale est de style roman. Dédiée à St Pierre, elle dispose d'un mobilier du XVIIIe siècle assez intéressant.

A l'époque moderne, sachez que Passa a fusionné avec Llauro et Tordères en février 1973.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.57764837 N,

Longitude : 2.810963165 E

Photos

Patrimoine

L'ermitage St Luc de Puigrodon

Situé à 204m d'altitude, l'ermitage St Luc de Puigrodon est un édifice religieux dont la première trace date de 1031, soit très tôt dans l'histoire. Elle était nommée Ecclesia de Podio Rotundo.

Cette chapelle était destinée à fédérer autour d'un édifice religieux les familles vivant dans les environs de Passa. Son histoire ancienne est relativement obscure, on la retrouve en 1368 avec son nom chrétien : Capela de Sent Luc de Pug Redon.

Cette chapelle sera peu à peu abandonnée au profit de l'église de Passa, plus importante. Nul doute qu'elle servait de temps à autre, mais pour une activité secondaire et limité dans le temps.

Il faut savoir qu'au XVIIe siècle commença la grande période de l'érémitisme. Les anciens ermites, qui étaient des personnes recherchant la communion avec Dieu à travers l'isolement, firent place à des ermites séculiers, plus présents dans la société catalane. Ils avaient un rôle important, ils représentaient la sagesse, le bon sens et les habitants des lieux alentours n'hésitaient pas à se déplacer pour lui demander conseil. Ceci explique pourquoi au XVIIe siècle il y eu de plus en plus d'ermitages, dans des lieux de plus en plus accessibles.

Ces ermitages étaient souvent créés dans des anciennes églises abandonnées, remises en état et auxquelles ont ajoutaient des bâtiments de vie pour l'ermite. Ce fut le cas pour St Luc de Puigrodon.

Cette situation perdura jusqu'à la révolution française. A cette époque, une loi fut votée afin de fermer les lieux de culte ne servant pas de paroisse. Les ermitages furent donc condamner à fermer, les derniers ermites se dispersant dans la société civile.

Mais ce ne fut pas la fin de l'ermitage pour autant. En 1794 la guerre franco-espagnole battait son plein. Tout le Sud de la plaine du Roussillon était pris par les forces espagnoles. L'ermitage fut alors saccagé, laissé à l'abandon. Un premier état des lieux fait en 1826 montre que la chapelle était en ruine cette année là. En 1842, soit quelques années plus tard, elle fut restaurée mais en 1930 c'est le logement de l'ermite qui est ruiné. Dix huit ans plus tard l'ensemble de l'édifice fut restauré à nouveau et une bénédictin de la chapelle vint parachever le travail.

Situation et accès

Passa se trouve à la limite des Aspres, après Fourques. On est plutôt dans le Sud du département, assez près des Albères.

Carte IGN

Héraldique

Description du blason de Passa

Expression héraldique

d'or aux deux clefs renversées de sable passées en sautoir et liées par une chaîne du même.

Description

Ce blason est assez simple, on peut revoir son expression héraldique pour le comprendre. Tout d'abord il faut savoir que la description d'un blason, quand il n'est pas scindé en plusieurs parties, commence toujours par sa couleur. C'est ce qui est fait ici par les mots "d'or..." (l'or, en héraldique, c'est la couleur jaune). Les deux clefs sont dit "renversées", donc représentées à l'envers. Le "sable" est la couleur noire. La chaîne qui les lie est dite "du même", qui est une expression pour désigner la dernière couleur utilisée dans la description, ici le noir. Voilà, c'est aussi simple que ça.

Explications

Le blason de Passa représente les clefs de Saint Pierre, qui est le Saint Patron de la ville. L'église paroissiale lui est dédiée.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).