Prats-de-Sournia


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Prats-de-Sournia est vraiment un petit village. Il s'aest monté autour de son église et de la tour de surveillance, mais on sent bien qu'il n'était qu'une dépendance de Sournia, ville de moyenne importance proche d'elle. L'urbanisme est réduite, le village est peu étendu et il n'y a que peu de rues. Toutefois contrairement à Sournia on n'a pas l'impression d'étouffement quand on s'y balade, tout simplement parce qu'il s'agit de maisons basses ou du moins individuelle (A Sournia, il y a beaucoup de maisons à 2 ou 3 étages, avec des petits appartements) Il y a donc plus d'originalité, chaque maison ayant son propre cachet.

Prats de Sournia aujourd'hui

Prats de Sournia aujourd'hui

La vie sur place semble être agréable. Dans les environnements la végétation est diverses. Il y a des champs (l'activité agricole est importante), des vignes, mais aussi des forêts et quelques friches. Il y a énormément de chemins qui traversent les collines, on imagine que les amateurs de VTT ou de randonnées pourront s'en donner à cœur joie.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.7441302 N,

Longitude : 2.460475462 E

Photos

Situation et accès

Prats-de-Sournia est un village du Fenouillèdes situé à proximité de Sournia, dont il est historiquement issu. Il se trouve le long de la route à égale distance de Sournia et du Vivier (Sournia est au Sud, Le Vivier au Nord) Pour y accéder il faut prendre, au départ de Perpignan, la route de Foix et bifurquer dans le Fenouillèdes à hauteur de St Paul. Le Vivier est indiqué, puis de là on atteint Prats-de-Sournia.

Une autre solution consiste à passer par la Nationale 116 en direction de l'Andorre et de tourner à droite à Prades en direction de Catllar, puis de suivre Sournia. La route monte sur le plateau du Fenouillèdes par le col de Roquejalère. Dans un cas comme dans l'autre, il vous faudra entre trois quarts d'heure et une heure pour rejoindre votre destination.

Carte IGN

Patrimoine

Comme indiqué ci-dessus, il y a peu d'éléments du patrimoine à Prats-de-Sournia. L'église St Félix contient un bénitier du XVIIe siècle, un retable du début du XVIIIe, une Vierge dorée enceinte et une Vierge à l'enfant du XIIIe ainsi qu'une toile de St Etienne. Le territoire de Prats possède aussi un oratoire.

Mis à part ça, il y a sur les hauteurs la fameuse tour de surveillance, bâtie sur un plan carré et construit en pierre. Elle est dotée d'une horloge qui lui a donné son nom de tour de l'horloge.

Histoire

J'ai peu d'informations sur Prats-de-Sournia. Tout d'abord il faut savoir qu'il n'y a pas de traces d'activité préhistorique sur son territoire, contrairement à la plupart des villages du Fenouillèdes, mais ce n'est qu'un hasard puisqu'il ne fait aucun doute sur la présence de nos ancêtres sur place.

Il semble que le village lui-même se soit créé dès les premiers temps, aux alentours du IXe siècle, lors de la prise de la région par Charlemagne sur les sarasins (811) Une centaine d'année plus tard tout le Roussillon était parsemé de petites chapelles autour desquelles se concentrait une population de faible ampleur. Prats est probablement l'un de ces villages initaux. Au-dessus du village se trouve une tour de surveillance. D'architecture typique du XIe siècle, elle pourrait avoir une base plus ancienne, d'origine wisigothique. (du Ve au VIIIe siècle)

Lié initialement de Sournia dont il n'était qu'une dépendance, il fut englobé au XIVe siècle dans le baronnie de Rabouillet avec Roquevert, Séquerre, et Trévillach.

Etymologie

Le mot "Sournia", j'ignore d'où il vient, mais le mot "Prats" désigne un pré. Prats-de-Sournia, c'est donc l'endroit où l'on faisait paitre les bêtes dans le village de Sournia.

Héraldique

Description du blason de Prats-de-Sournia

Expression héraldique

de sinople à la bordure d' argent.

Description

Le blason de Prats-de-Sournia est facile à expliquer. Il suffit de savoir que la description d'un blason qui n'est pas scindé commence toujours par sa couleur. Ici, c'est le "Sinople" (vert). La bordure est dite "d'argent", soit blanche.

Explications

Je n'ai malheureusement pas d'explication sur ce blason, trop simple pour avoir une particularité quelconque.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).