Pyrénées 2000

Jumelée à Font-Romeu depuis 1992, cette station de ski des Pyrénées a beaucoup d'atouts pour plaire, à commencer par son ensoleillement.


. Description      . Photos      . Situation et accès

Description

La station de Pyrénées 2000 représente approximativement 25% de la totalité de la station Font-Romeu/Pyrénées 2000, les deux stations ayant un destin commun depuis 1992. Pour se rendre de l'une à l'autre en ski il y a un plateau enneigé qui fait le lien.

En savoir plus sur la station de Font-Romeu.

Jumelée à Font-Romeu depuis 1992, cette station de ski des Pyrénées est plutôt bien placée, et elle a su limiter les dégâts de l'urbanisation galopante en orientant les constructions vers une architecture plus traditionnelle. Faiblement étendue, elle dispose de bons équipements.


Le bas des pistes

Voici ci-dessous le plan des pistes de la station globale.

A Pyrénées 2000 il n'y a qu'un point de départ (Au contraire des Angles par exemple, qui a 3 départs possibles). C'est là que se trouve le parking, les commerces et les restaurants. C'est aussi là qu'il y a l'école de ski, et le point de ralliement de tous les skieurs. Vous y trouverez aussi les locaux pour acheter votre forfait, l'office du tourisme, et un poste de secours. Le matin et le soir, en saison, cet endroit et le plus animé de la station, il y a un perpétuel brouhaha qui donne vraiment envie d'un peu de repos, surtout après une journée de ski intensive. Prudence, la route passe juste là et même si les voitures passent au ralenti, il faut quand même se méfier. Soyez prudent avec les jeunes enfants.


Les pistes

Pyrénées 2000 et Font-Romeu possède ensemble 9 pistes vertes, 9 bleues, 8 rouges et 8 noires pour 54 Kms de piste, ce qui fait quand même pas mal pour la région. Elle dispose de 1 télécabine, 7 télésièges et 15 téléskis.

En se concentrant sur Pyrénées 2000, voici le détail des pistes, en partant du point de départ.

Pistes de Pyrénées 2000

Pistes de Pyrénées 2000


Bois joli (baby)

C'est la seule baby de Pyrénées 2000 (Une "baby", c'est une piste pour débutant total, une verte avec peu de dangers, assez courte et isolé pour éviter les accidents). Elle mesure 400m de long, mais en parait bien moins car le téléski ne monte pas tout à fait en haut et elle se poursuit sur toute le secteur général, que l'on ne peut pas vraiment utiliser pour skier tellement il y a de monde. Vous disposerez vraiment de 200m pour découvrir les joies de la glisse. Bien sûr il y a pas mal de monde en haute saison (parce que c'est la seule de ce niveau) et il y a parfois un peu d'attente pour utiliser le téléski unique qui la remonte. Ce téléski est bien sûr très lent, adapté au niveau des utilisateurs. Généralement le personnel est très gentil, ceux qui sont affectés ici doivent être patients tellement il y a de chutes sur le parcours !

A noter que le bas de cette piste est dédiée à la luge. Renseignez vous avant d'en faire, d'année en année, le règlement change.


Les gentianes (Rouge)

C'est la piste royale de Pyrénées 2000, celle qui est la plus visible. Elle ne vaut pas son niveau, elle a d'ailleurs parfois été déclassée en bleue, mais reclassé en rouge pour raison commerciale. Cette piste est très large et a une pente constante, assez peu penchée, et c'est pour cette raison qu'elle n'est pas très compliquée à descendre. Elle est plus intéressante le soir, pour peu qu'il ne fasse pas trop chaud. Le soir elle a perdu son damage et propose de nombreuses bosses pas trop prononcées, ce qui est plus amusant (encore que ça dépend des goûts, ça). Quand il fait trop chaud, surtout quand le Soleil tape fort, la neige se sublime et se transforme "en soupe". Là, il faut se méfier, les accidents ne sont pas très loin sur cette piste qui donne l'impression d'être plus facile qu'elle ne l'est réellement, pouvant piéger les skis dans une boue blanche collante alors qu'on est en pleine vitesse.

Les Gentianes est une piste intéressante car elle permet aux visiteurs de voir les skieurs sur tout une piste, alors qu'en règle général ceux qui ne skient pas ne voient jamais les skieurs. C'est particulièrement le cas quand, dans une famille, des enfants veulent montrer les progrès qu'ils ont faits à leurs parents. Ici, c'est facile, on voit bien les skieurs, et en plus comme elle est facile elle donne l'impression aux skieurs qu'ils ont atteints le niveau "Piste rouge". Ce qui n'est pas forcément un avantage d'ailleurs...

Cette piste est alimentée par deux téléskis (La Soulane et le Serrat de l'ours). Ca parait beaucoup mais ils servent aussi à alimenter le flux de skieurs de la ski-bob et des colchiques. Pour les curieux, sachez qu'une "Soulane", c'est une zone à peu près plate en montagne, une zone que l'on pouvait cultiver ou utiliser de pacage. Quand au "Serrat", c'est une montagne allongée caractéristique de la région.


Les colchiques (Bleue)

Il s'agit d'une belle piste bleue, longue, large, sans trop de pièges. Elle fait suite à la piste bleue "Primevère", à tel point qu'on ne voit pas la différence entre les deux. Il y a trois façons de la remonter :

       
  • Par le téléski dédié "Colchiques", qui monte à son sommet, mais comme son sommet c'est le bas de la "Primevère", on a l'impression de s'arrêter en plein milieu de la pente,
  •    
  • Par le téléski "La Soulane". On contournant le sommet on arrive en haut de la Colchique,
  •    
  • Par la Primevère, puisqu'elle précède la "Colchique"

A noter que le téléski fait un virage, c'est assez rare pour le signaler. Prudence le soir, à l'heure de fermeture de la station, cette piste est très encombrée puisqu'elle concentre tout le flux des skieurs revenant en bas. Il m'est arrivé de rencontrer des énervés qui râlent après les débutants ne parvenant pas à s'arrêter en bord de piste. 'Ben tiens, en pleine foule, avec des skieurs arrivant à fond la caisse, comment ils peuvent faire ?


La ski-bob

La ski-bob est la piste sur laquelle se déroule les entraînements, elle est donc souvent fermée. Si vous la trouvez ouverte profitez-en car elle ne le sera pas forcément toute la journée. Néanmoins ce n'est pas la plus intéressante de la station, elle est relativement courte et croise une piste de liaison ramenant le flux de la "Colchique" vers la "Gentianes". Prudence donc à cet endroit. Qui plus est, elle se jette dans la Colchique, ce qui la raccourci entre plus. Elle a quand même un point positif, c'est qu'elle n'est pas totalement en plein Soleil, donc quand il fait très chaud elle reste praticable plus longtemps que les autres.


La Primevère

Il s'agit de la première partie de la grande descente de Pyrénées 2000, celle qui part du haut de la montagne et arrive aux pieds de la station. Elle est prolongée de la "Colchique", qui la suit sans qu'on s'en aperçoive vraiment.

Elle n'est pas très large contrairement à la Colchique, elle a une largeur normale, de quoi faire des beaux virages sans excès. Elle a plusieurs pentes fortes alternants avec des espaces plus doux, le tout ne présentant pas de risques particuliers. La seule chose est le croisement avec la "Bouton d'or", la piste noire de Pyrénées 2000. On pourrait croire que c'est un vrai danger mais pas du tout, en fait le haut de la noire est plus une zone calme large, et la proximité de la bleue fait que les skieurs ne s'aperçoivent même pas qu'ils sont passés sur une noire. C'est un peu plus bas que le skieur a le choix entre poursuivre normalement vers la primevère ou piquer à gauche vers la bouton d'or. Attention aux débutants, si vous allez voir ne descendez pas trop, on ne voit pas le bas du mur de la noire d'en haut, et si vous essayez de le voir, vous descendrez trop pour remonter sur la bleue, à moins de déchausser !

Pour prendre la Primevère il n'y a pas le choix, vous devez monter par le télésiège du Belvédère. Partant de tout en bas il remonte les skieurs jusqu'au sommet de la station de Pyrénées 2000, à la zone d'interconnexion. Vous aurez alors le choix : Prendre la Primevère avec le bas de Pyrénées 2000, prendre les noires de Font-Romeu (Elles partent vers le Nord) ou prendre les téléskis qui remontent vers la station de Font-Romeu.


La Perce-Neige (Rouge)

La Perce-Neige, du nom d’une fleur comme les autres pistes de Pyrénées 2000, est une piste rouge assez longue et intéressante. Elle longe la Bouton d’or (la seule piste noire de la station) en prenant une pente moindre. Son départ est à la jonction entre les deux grandes pistes bleues, elle part donc de bien plus bas que la noire, mais arrive au même endroit, au Pla des Aveillans, une zone de randonnée bien connue dans ce coin, l’été. De là un télésiège (TSF Nord) vous remonte presque au sommet de la montagne, un peu au-dessous de la zone d’interconnexion.

Ce télésiège est à deux places, c’est un ancien modèle. Il n’est pas débrayable et il est rapide, donc attention au départ ! La montée est impressionnante, on surplombe une vallée profonde, il y a un grand dénivelé entre le départ et l’arrivée, pour une distance très courte. L’arrivée est tranquille, par contre.


La Bouton d'or

Jumelle de la Perce-Neige mais partant de bien plus haut, la Bouton d’or est la seule noire de Pyrénées 2000. Elle démarre le long de la Primevère, un peu au-dessous de la zone d’interconnexion. Son départ est très large, et la pente est progressive, ce qui fait que si on ne fait pas attention on a tendance à se laisser attirer par le vide, surtout qu’on cherche naturellement à voir le fond de la piste, mais comme elle commence par un mur, il faut sacrément s’avancer pour le voir, et il est alors trop tard, on ne remonte plus facilement vers la bleu. Prudence donc.

Le mur est intéressant, il est bien raide et mesure approximativement un peu moins de 100m de long. C’est assez pour s’amuser ou se faire peur, surtout qu’il est orienté Nord-Est, donc souvent dans des conditions difficiles. Le reste de la piste est banal et vaut seulement un niveau bleu, éventuellement rouge sur une courte partie, mais on ne fait pas cette piste pour sa difficulté constante, au contraire, elle n’est intéressante que pour son mur. Arrivé en bas vous n’aurez pas d’autres choix que de remonter que le télésiège Nord, rapide et puissant quoique vieillot. (“TSF Nord”).


L'école de ski

Il est difficile de donner un avis tranché sur une école de ski, à moins d’en avoir l’expérience, que se soit en tant que moniteur, qu’élève ou parents. J’ai pratiqué cette école en tant que parent d’un enfant de 3 et 5 ans, et je peux affirmer qu’à cette place, tout m’a paru réussi. Les enfants semblaient s’amuser, même si, très jeunes, ils ont du mal à vraiment prendre plaisir, et les équipements m’ont paru largement à la hauteur du travail qu’ils faisaient. Nous avons été informé des progrès faits, des évènements à venir, et nous avons assisté au passage des différents grades propre à cet âge (Piou-piou, ourson, flocon) Il n’y a pas grand chose à dire au sujet de cette école, elle me paraît à la hauteur des attentes, du moins en ce qui concerne les enfants jeunes.


Les loisirs après-ski

Pyrénées 2000 n’est pas la plus animées des stations de sports d’hiver du département, mais elle est tout à fait à la hauteur des espérances. Mis à part les quelques bars et restaurants qui animent naturellement le secteur, vous disposez d’un bowling et surtout du Termanal des Loisirs. Il s’agit d’une zone où sont regroupés différents terrains de sports. Il y a un terrain de foot, des terrains de streets hockey, un mur d’escalade, des tables de ping-pong, des terrains de tennis indoor et outdoor, et bien plus encore. Tout ceci est accessible sur réservation et moyennant une participation financière (faible). Ceux qui ne skient pas et ont des enfants en bas âge pourront les amener au lac du Ticou, très joli, et au parc lapon, un parc animalier qui héberge les rennes du Père Noël (oui, c’est vrai !) et tout un tas d’autres animaux que vous pourrez caresser. Il est même possible d’entrer dans certains enclos pour une plus grande proximité. A noter également la possibilité, pour les enfants, de donner le biberon aux chevreaux, et ça sans supplément. Il suffit d’être là à l’heure de la tétée, les chevreaux n’attendant pas.

Il y a une autre solution pour défouler les enfants à Pyrénées 2000 : Le parc de plein air. Il est à deux pas du bas de pistes, juste derrière les grands immeubles. C’est un prè de 100m de long sur 50 de large clôturé par une barrière en bois. La municipalité y a implanter différents éléments de jeu pour les enfants : Des toboggans, des tourniquets, des parcours d'agilité, des sièges mobiles, des toiles d'araignées (structures de câbles entremêlés) et même une tyrolienne !

Photos

Informations

Latitude : 42.52502077 N,

Longitude : 2.055206181 E

Photos

Situation et accès

Se rendre à Pyrénées 2000

Il est relativement simple de se rendre à Pyrénées 2000. Au départ de Perpignan, il faut compter à peu près 1h30, en partant de l'autoroute, péage "Perpignan Nord" ou "Perpignan Sud", c'est pareil. Il faut monter en Cerdagne, donc suivre la Nationale 116 jusqu'à Prades, puis Mont-Louis. Arrivé là-bas, il faut tourner à gauche après la citadelle, au rond-point du monument à la mémoire d'Emmanuel Brousse. Pour ceux qui ne connaissent pas, pas de panique, quand vous verrez le monument au centre du rond-point, vous le reconnaîtrez. De toutes façons il y a des panneaux indicateurs, bien sûr. Après avoir tourné prenez à gauche au rond-point suivant, la route serpente à flanc de colline et mène à Font-Romeu. C'est avant d'y arriver que vous verrez, sur votre droite, la route menant à Pyrénées 2000. Si vous la ratez ne faite pas demi-tour, il y a une autre bifurcation deux ou trois kilomètres plus loin. Si vous arrivez tard, en pleine saison, vous ne trouverez pas de places pour vous garer, elles sont trop rares pour la quantité de visiteurs. Dans ce cas ne cherchez pas à vous approcher, garez-vous dès que vous le pourrez, quitte à marcher un peu.

En été, vous ne devriez jamais avoir le problème, sauf les jours de fêtes durant lesquels le parking est interdit d'accès.


Emplacement de la station de ski

Avant tout il faut savoir que la ville de Font-Romeu, aux pieds de laquelle se trouve la station de ski de cette ville, est à quelques kilomètres de là, plus à l'Ouest. Celle de Pyrénées 2000 est sur le territoire de Bolquère, une ville bien plus au Sud. Les stations de Font-Romeu et de Pyrénées 2000 sont sur des massifs montagneux limitrophes mais séparés, tous deux orientés vers le Nord. Les pistes de Pyrénées 2000 montent vers le Nord et rejoignent, tout en haut, le bas des pistes de Font-Romeu et c'est donc là que se trouve la zone d'interconnexion.

Pour aller d'une station à l'autre il faut prendre la voiture et contourner les massifs montagneux par le Sud, la route fait quelques kilomètres seulement, mais c'est trop pour le faire à pieds. Attention donc, si en fin de journée vous vous retrouvez à Pyrénées 2000 et que vous dormez à Font-Romeu, vous serez obligé de prendre le bus ! Heureusement les transports sont assez bien organisés, mais ne vous attendez pas à avoir un bus tous les 10 minutes, si il y en a un, c'est déjà pas mal puisque normalement vous êtes censé ne pas vous retrouver coincé. Bon, dans le pire des cas, faite jouer la solidarité, avec un petit millier de véhicules qui quittent la station en même temps, vous en trouverez bien un généreux qui va au même endroit que vous...

Enfin pour clore le sujet, sachez qu'il y a une route qui part de Font-Romeu et monte à la station, mais qu'une bifurcation de cette route grimpe dans la montagne jusqu'à l'interconnexion entre Font-Romeu et Pyrénées 2000, au Col del Pams. Sur place il y a un parking et un restaurant d'altitude bien sympathique.

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).