Sirach


. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Sirach est une petite commune tranquille un peu en hauteur. Le climat y est calme, la vie semble sereine sur place.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.60527983 N,

Longitude : 2.403513409 E

Photos

Situation et accès

Sirach est une commune rattachée à Ria, elle se trouve sur la rive droite de la Têt là où Ria est sur la rive gauche. Elle est un peu plus en altitude que Ria. Pour s'y rendre, au départ de Perpignan, il faut suivre la route d'Andorre, passer Prades et bifurquer sur la gauche deux kilomètres plus loin. Pas de panique, tout est très bien indiqué. Il faut compter à peu près une demi-heure à trois quarts d'heure pour s'y rendre en voiture.

Carte IGN

Patrimoine

Le patrimoine de Sirach réside essentiellement dans son église. Dédiée à St Clément, elle est de style roman, elle nous est parvenue en assez bon état de conservation. Initialement il s'agissait d'un édifice modeste, avec une nef unique sous voûte en berceau brisé terminée par une abside semi-circulaire. Durant le Moyen-âge, peut-être au XIVe siècle, elle fut fortifiée par l'élévation de ses murs. St Clément possède un clocher tour, construit ultérieurement, ainsi que de deux chapelles latérales, probablement de la même époque. Son portail roman va de paire avec le chapiteau de même style supportant le bénitier. L'église contient des statues du XVIIe et XVIIIe siècle, malheureusement en partie abimées par la foudre qui s'est abatue sur l'église en 1999.

Histoire

Le territoire de Sirach ne possède pas de vestiges de l'époque préhistorique. Nos lointains ancêtres ont pourtant vécus dans les collines du Conflent, qui étaient pour eux idéales (boisées, proches de la plaine, douces au climat). Quelques autres communes des environs possèdent, en guise de preuve, des dolmens ou menhirs, bien que l'érection des mégalithes soient apparue assez tardivement (-2200).

Par la suite, ni les celtes (-500), ni les romains (-121), ni les wisigoths n'ont laissé de traces sur le territoire de Sirach. Après l'Invasion sarrasine et le dépeuplement du Roussillon, c'est Charlemagne qui parvient à prendre cette région (811) et qui la pacifie. Commence alors l'ère chrétienne, et avec elle la multiplication des églises rurales. C'est ainsi qu'apparu le village de Sirach.

Quasiment dès son apparition dans les textes, au Xe siècle, Sirach était une possession de l'abbaye St-Michel-de-Cuxa. Elle le restera jusqu'à la révolution française. On ne peut pas dire qu'à Sirach il y ai eu beaucoup de changements au fil des siècle. En 1823 la commune fut rattachée à celle de Ria, par décret de Louis XVIII, et celà contre l'avis des habitants. Les élus refusèrent carrément de siéger, pour marquer leurs désapprobations. Il faut dire que la commune de Sirach était foncièrement républicaine.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).