St Jean Lasseille


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Nous n'avons pas de traces de l'occupation du site de St Jean jusqu'au IXe siècle. Ca ne veux pas dire que le lieu n'était pas habité mais qu'aucune fouille n'a permis d'extraire suffisamment de restes pour en déduire comment vivaient ces hypothétiques ancêtres. Quoi qu'il en soit, aucun vestiges du paléolithique ne pourra être extrait du sol de St Jean, celui-ci étant trop acide pour la conservation de restes humains. Quand aux civilisations antiques (Celtes en -500, romains en -121, wisigoths en 408, sarrasins en 735) il a y très peu de chance de retrouver leurs restes, l'agriculture ayant depuis longtemps retourné la terre de la plaine, détruisant les éventuels reliefs de ces lointaines époques.


L'origine de St Jean

Durant le VIIIe siècle les rois carolingiens prirent le Roussillon, puis tout le territoire de l'actuelle Catalogne sur les sarrasins. Pour occuper ces nouvelles contrées ils firent construire des abbayes qui essaimèrent des églises et chapelles dans toute la région. Celle de St Génis des fontaines fit construire une chapelle dédiée à St Jean l'évangéliste et y envoya quelques moines participer à la vie de tous les jours.

C'est là l'origine du village. L'église St Jean est à nef unique, initialement charpentée mais voûté en berceau durant le XIIe siècle. Le bénitier à l'entrée est en marbre blanc, il est taillé dans un ancien chapiteau d'une colonne du cloître de St André de Sorède, cloître démonté. Cet élément décoratif date de 1160-1170.

Par la suite, St Jean s'est développé en tant que village agricole. La viticulture étant arrivée très tardivement, au XIXe siècle, ce sont des céréales que l'on cultivait ici, ce qui d'ailleurs n'était pas original. Aucun évènement majeur n'est venu troubler la tranquillité de ce village. Durant le Moyen-âge il n'a jamais été monté en seigneurie, aucune famille de St Jean n'est sorti du lot, ce qui aurait pu profiter aux habitants.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.58034178 N,

Longitude : 2.867278715 E

Photos

Patrimoine

Il n'y a pas de traces de "cellera" (enceinte fortifiée entourant l'église, un "château" et le grenier à grains). Ce semble indiquer qu'il ne s'agissait, jusqu'au XIVe siècle, que d'un hameau sans grande importance. Passé à la France de fait au XVIIe siècle, puis officiellement en 1659 (traité des Pyrénées), St Jean sera occupé par les troupes espagnols de Ricardos durant la guerre de 1793 avant d'être récupéré par les français l'année suivante.

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

Saint Jean est le nom du Saint Patron protecteur de la ville. Quand à Lasseille, c'est une déformation de La Cella, "enceinte fortifiée".

Héraldique

Description du blason de St Jean Lasseille

Expression héraldique

écartelé : au premier d'or aux quatre pals de gueules, au deuxième d' argent au feu au naturel, au troisième d'argent à l'aigle de sable perchée sur une branche au naturel, au quatrième d'argent aux quatre pals de sinople.

Description

Le blason de St Jean est assez complexe, il faut le détailler partie par partie pour le comprendre. Son expression héraldique commence par le mot "écartelé", qui fait référence à un blason divisé en 4 carrés. On s'attend donc à avoir une description de chacune de ces parties, en commençant par celui en haut à gauche, puis en haut à droite, en bas à gauche et enfin en bas à droite. C'est l'ordre normal de description d'un tel blason. Donc ici la première partie est d'or (jaune) à quatre "pals" (bandes verticales) de gueules (rouge). La deuxième est d'argent (blanc) au feu au naturel, c'est à dire non mis en scène. La troisième est d'argent aussi (donc blanc) à l'aigle de sable (nom donné à la couleur noire). La 4e partie est d'argent (blanche) avec 4 pals de sinoples (vertes).

Explications

Le blason de St Jean Lasseille est en quatre parties. En haut à gauche, le blason catalan. En haut à droite, un feu de la St Jean, évoquant le saint patron de la ville. En bas à gauche, un oiseau et en bas à droite, un blason d'argent à quatre pals de vert. Si je ne sais pas à quoi fait référence les 4 barres vertes, l'oiseau est très probablement une référence au mot "Lasseille", un oiseau se disant "ocells" en catalan. Dans ce cas, on obtient ce que l'on appelle un "arme parlante", c'est à dire qu'une sorte de jeu de mots donne le nom de la ville. Ici, Le feu de St Jean et l'oiseau font "St Jean l'ocell". Il faut noter que dans ce cas, il n'y a aucun rapport entre un oiseau de Lasseille, ce n'est qu'un rapprochement phonétique.

Les grappes de raisin rappellent la vocation viticole de la ville. Une banderole indique le nom catalan : "Sant Joan la Cella"



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).