St Marsal


. Photos      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Comme toutes les Hautes Aspres, il semble que St Marsal ait été un lieu d'habitat pour les hommes du néolithique. Trois dolmens se dressent (comme ils peuvent !) à l'Ouest du village, témoignant de ce lointain passé (-2200).

Par la suite la région a été occupé par les ibéro-ligures, puis les celtes et romains. Bien que ceux-ci s'installaient un peu partout, le territoire de St Marsal n'a pas non plus de reste de cette époque. Il faut attendre l'arrivée des carolingiens en 811 pour que soit instauré le système féodal. Au XIe siècle la vicomté de Castelnou prends son essor et étends son pouvoir sur les Hautes Aspres et le Vallespir. St Marsal bascule alors sous sa domination.

Le lieu-dit de Saint-Marsal apparaît pour la première fois dans un document de Charles le chauve en 869. Il appartenait à la paroisse de Saint-Pierre de la Serra. Elevé en seigneurie durant le Moyen-âge, on trouve une trace de la famille de St Marsal en 1645 lors du mariage de Ange Delpas, seigneur de St Marsal avec Marie Anne d'Oms, fille d'Antoine, seigneur de Calmeilles.

L'église de St Marsal fut construite durant le XIVe siècle. Elle contient un Christ datant du XVIIe ou XVIIIe siècle, ainsi que 7 statues de cette même époque. il s'agit en partie d'une construction récente (1960), car elle s'était effondrée en partie en 1920.

A noter que le village possède encore de nos jours un puits à glace, ancêtre de nos réfrigérateurs à l'époque où il fallait conserver la glace de l'hiver dans des trous appropriés pendant tout l'été.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.53748804 N,

Longitude : 2.620837812 E

Photos

Patrimoine

Bien qu'il s'agisse d'un petit village, St Marsal est assez connu grâce à son environnement agréable campagnard. Son patrimoine est plutôt restreint, mais on peut citer son église paroissiale, son ancien lavoir et le Christ en croix, à l'entrée du village.

Le territoire de St Marsal possède aussi 3 dolmens et le fameux puits à glace indiqué ci-dessus.

Situation et accès

Carte IGN

Héraldique

Description du blason de St Marsal

Expression héraldique

de gueules aux deux perroquets d' or affrontés sur un perchoir d' argent, soutenu d'une croisette du même.

Description

Le blason de St Marsal est assez original. Comme tous les blasons non scindés, il commence par l'expression de sa couleur. Ici, le rouge "De gueules..." Les deux perroquets sont dits "affrontés", c'est à dire se faisant face, et ils sont "d'or" (nom donné à la couleur jaune en héraldique). Les deux perroquets sont sur un perchoir d'argent (blanc). Le mot "soutenu" indique que l'objet qui suit est au-dessus des perroquets. Il s'agit d'une "croisette" (petite croix) "du même". Ces deux mots signifient "de la même couleur que ce qui a été exprimé précédemment", c'est à dire le perchoir (blanc).

Explications

Le blason de St Marsal est sur fond de gueule (rouge), il représente deux perroquets affrontés (se faisant face) sous une croix d'argent.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).