St Michel de Llotes




. Histoire

Histoire

Préhistoire

L'histoire de St Michel de Llotes ne commence pas avec la création du village mais bien avant, aux temps préhistoriques. En effet c'est vers le néolithique moyen, autour de la fin du Ve millénaire que l'on trouve les premières traces d'activités humaines sur ce territoire du Conflent, avec les 5 dolmens que l'on connaît ici.

Si l'on ajoute les dolmens du col de la Llosa et celui des Rières, à Bouleternère, on constate qu'ils forment un cercle quasiment parfait autour du village, délimitant un territoire comprenant la vallée : C'est un parfait exemple de l'habitat néolithique, dont les membres délimitaient leurs possessions par ces dolmens qui servaient aussi de sépultures. Ainsi les morts gardaient-ils les frontières.

Les dolmens sont les suivants : Dolmen du Serrat d'En Jacques, d'A Fourna, de la Creu de Falibe, du mas Payrot, des Mouillères.


Histoire

Par la suite, aucun vestiges ne nous sont parvenus des différents possesseurs de ce territoire. Les celtes (-500), les romains, les wisigoths (408), et les sarasins (735) n'ont pas laissé de traces à St Michel de Llotes. Il faudra attendre l'arrivée des carolingiens en 811 pour qu'une structure sociale se développe en hameau. Avec l'arrivée du christianisme, à la suite des soldats, ceux sont tout d'abord les grandes abbayes qui s'implantent. Celles-ci essaimèrent rapidement de nombreuses chapelles un peu partout dans la région, concentrant les habitants des collines dans des points plus rapprochés.

Ainsi l'église St Michel fut construite durant le XIe siècle. Elle récupèrera la population locale et formera le village que l'on connaît aujourd'hui. Dédiée initialement à Ste Eulalie, elle fut consacrée en 1031. Sa nef unique est flanquée de collatéraux abaissés contrebutés par des contreforts plus tardifs, un des plus anciens exemples du premier art roman du Roussillon. Initialement charpentée, le bois fut remplacé au XIIe siècle par une voûte en pierre en berceau, ce qui obligea les constructeurs à renforcer les murs gouttereaux par des arcs latéraux. Sous l'arase du chevet (surélevé au XIIIe ou XIVe siècle) courait une frise d'arcatures aveugles, difficilement visibles de nos jours. La nef fut doublée au XIVe siècle par le Sud, puis au Nord à l'époque moderne. Elle contient de nombreuses pièces du XIIIe siècle, en particulier une statue de Ste Eulalie et des chandeliers. Un sarcophage date de 1318.

Le territoire de St Michel de Llotes comprends également la ferme de la Bolella, un ancien domaine fortifié au XIIIe siècle, et l'église St Jean-Baptiste, de 1198.

Situation et accès

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).