Station balnéaire de Ste Marie la mer


. Ambiance      . Photos      . Situation et accès      . Histoire

Histoire

Rapide commentaire historique, puisque ce site décrit l'histoire de la région. Il faut avant tout savoir que la bande littorale du Roussillon a toujours été totalement insalubre, et ça jusqu'au début du siècle. Certes les travaux des templiers, au XIIIe siècle, avaient grandement asséchés les marais de la Salanque, mais la dernière portion de terre avant la mer n'avait jamais pu être domptée, hormis lorsqu'il s'agissait de construire un port.

Ste Marie la mer

Ste Marie la mer

Les premières constructions de Ste Marie plage datent du début du siècle. C'étaient des pêcheurs qui y avaient construit des baraques pour se loger et abriter leur matériel. Le lancement de la station balnéaire s'est fait après la seconde guerre mondiale. La mode consistant à aller se faire bronzer à la mer venait d'arriver dans la région, et les municipalités commençaient à construire des maisons sur ces sites proches de la mer. Le port activa la pêche, qui disparu dans les années 60 pour laisser la place à la navigation de tourisme. Le coeur de la ville conserve toujours ces premières maisons, rares. Elles sont entourées de maisons plus récentes, âgées d'une trentaine d'années maintenant.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.73041193 N,

Longitude : 3.035170085 E

Photos

Situation et accès

Sainte Marie la mer Plage est la station balnéaire de Ste Marie la mer, à l'Est de la ville. La distance entre les deux est de deux ou trois kilomètres, avec une route unique, mais malheureusement il faut traverser l'inter-plage, une voie rapide parallèle à la plage qui relie toutes les stations balnéaires. Bien sûr, pour les piétons et les vélos, il y a un passage souterrain. Pour les motorisés, il faut passer par le gros rond-point, souvent embouteillés aux heures classiques de sortie de plage !

Si vous marchez le long de la plage vers le Nord, vous tomberez rapidement sur les plages de Torreilles, et ça sans autres difficultés que la traversée du Bourdigou, petite rivière locale. Mais si vous tentez d'allez vers le Sud, vous serez rapidement contraint d'abandonner face à la Têt, l'un des trois fleuves côtiers du département. Et là, vous êtes obligé de prendre le pont routier, à 2 kilomètres en amont !

Carte IGN

Ambiance

Sainte Marie la mer plage est une vrai station classique, avec une ville indépendante de Ste Marie. Il y a des maisons individuelles, dont certaines sont habitées à l'année, toutes avec jardins, pas d'immeubles, quelques commerces permettent aux touristes d'être autonome. Evidemment, il y a plus de restaurants et bars que d'épiceries, mais l'estivant sera heureux de savoir qu'il a tout sous la main.

Le style de la station est familiale. Pas de boîtes de nuit, pas d'activités tapageuses. Il règne un calme propice à la relaxation qui enchanteront les personnes en recherche d'un relatif silence chez eux. Les activités sont nombreuses et beaucoup axées sur les enfants : Trampolines, fête foraines, jeux de plage, deux manèges occuperont les jeunes. Les camelots, le soir, raviront plutôt les adultes, qui remarqueront qu'il y a moins d'articles "made in Taiwan" qu'ailleurs.

Enfin il faut savoir que Ste Marie est divisé en deux, ce qui n'est pas terrible. Au Nord, la ville a construit des petits immeubles de 2 étages maximum, avec des commerces à leurs pieds. Au sud, c'est le hameau historique, avec les maisons particulières et le port... mais sans possibilité de se garer. Ceci fait que nombre de visiteurs, et de nombreux catalans aussi (dont je fais parti), connaissent mal le hameau au profit des plage créée artificiellement. Il faut dire que l'immense parking de l'Agora, au Nord, aide à orienter l'amateur de soleil.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).