Taillet




. Description      . Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Description

Taillet est probablement la commune des Pyrénées-Orientales la plus petite en nombre d'habitants. En taille, je pense que Souanyas la bat, mais de peu... Cette petite taille n'empèche pas le village d'avoir une vie sociale, les habitants s'appréciant les uns les autres. On ne sent pas qu'il puisse y avoir de l'animosité, même si il pourrait avoir quelques confrontations entre les vieilles familles catalanes, implantées ici depuis fort longtemps, et les nouveaux arrivants, quasiment tous étrangers. Ils sont venus ici chercher le calme, et je pense qu'ils l'ont trouvé.

En effet mis à part quelques concerts organisés dans l'église, il y a peu d'activités à Taillet. La campagne est toutefois agréable, les balades y sont belles et revigorantes.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.52703155 N,

Longitude : 2.671641092 E

Photos

Situation et accès

Taillet est un petit village situé au Nord d'Amélie-les-Bains, dans les Aspres. Pour s'y rendre au départ de Perpignan, le mieux est de prendre la route du Perthus et de bifurquer au Boulou vers Céret. Arrivé au lieu-dit "Le pont de Reynès", tournez à droite sur le pont métallique. La route va se scinder plusieurs fois, mais vous ne vous perdrez pas, c'est toujours bien indiqué.

Comptez quand même trois quarts d'heure à une heure pour se rendre sur place, c'est pas à côté.

Carte IGN

Patrimoine

Difficile pour un aussi petit village de posséder un grand patrimoine bâti. Mais trois édifices religieux sortent du lot. Tout d'abord l'église paroissiale St Valentin, dont la consécration date de 1141 : Bâtie selon un plan à nef unique, elle possède une abside semi-circulaire et contient des fonts baptismaux du XIIe siècle, une Vierge gothique et une croix en argent du XVIIe. On peut y voir également une inscription funéraire de 1254.

Le territoire de Taillet possède aussi une autre église, nommée Notre-Dame-del-Roure. Enfin, Taillet possède sur son territoire quelques oratoires, sans parler du dolmen du Pla de l'obra, dont je parle plus haut.

Histoire

Aujourd'hui petit village des Aspres, à la limite du Vallespir, le village de Taillet est bâti sur un site préhistorique, comme le prouve le dolmen du "Pla de l'obra", nommé ainsi en référence au lieu-dit où il se trouve. Ce dolmen a été découvert le 4 février 1964 par Jean Abelanet. La présence du dolmen sur le territoire de Taillet n'est pas étonnant, il est très courant de trouver dans les collines environnantes des vestiges de l'époque néolithique, une époque où les habitants partiquaient l'élevage et l'agriculture.

Le village tel que nous le connaissons est apparu au haut Moyen-âge, avec la conquête de la plaine du Roussillon et des environs par les armées de Charlemagne. Cette conquête a eu lieu en 811 et mettait fin à une longue succession de domination par des peuples divers : les celtes (-500), les romains (-121), les wisigoths (408) et enfin les sarrasins (739), eux même chassés par les carolingiens.

Commence alors l'époque de nos villages, celle où apparurent les premières églises fédérant les habitants, tous les fermiers assurant eux mêmes leurs subsistances dans un environnement de solitude, la région se peuplant peu à peu. De l'histoire de Taillet nous connaissons peu. Durant le Moyen-âge le village fut une possession de la puissante famille d'Oms, une famille tentaculaire qui domina le Roussillon fort longtemps.

Le 24 juillet 1357 Bérenger II d'Oms reçut de Pierre III d'Aragon la haute et basse justice du village, ce qui rendait le seigneur encore plus puissant. Il reçut cette justice en même temps que celle d'Oms d'ailleurs, un village voisin. Entre Aspres et Vallespir, on peut imaginer que ses habitants furent sympathisants de la révoltes des Angelêts, dont les membres luttèrent contre Louis XIV après le traité des Pyrénées.



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).