Targasonne


. Photos      . Situation et accès      . Patrimoine      . Histoire

Histoire

Préhistoire et antiquité

L'histoire de la Cerdagne remonte assez loin dans le temps. Si nous n'avons pas vraiment de restes de la lointaine époque du paléolithique, il n'en n'est pas de même pour le néolithique, dont les civilisations ont érigés entre autres des dolmens et quelques menhirs. Malheureusement pas à Targasonne, où la présence d'habitat n'est attesté qu'au Ve siècle avant JC. On sait qu'a cette époque les Keretanis occupaient la Cerdagne. Ceux-ci nous ont laissé de nombreuses traces de leurs présences, et à Targasonne c'est au cœur même du village que l'on a retrouvé ces traces.

Par la suite les kérétanis disparurent, mêlés aux différentes civilisations qui leurs ont succédé. En particulier aux romains (-128), qui occupèrent et firent fructifier le plateau cerdan, même si c'était beaucoup moins que la plaine. A la chute de l'Empire romain, les wisigoths ne se sont guère aventurés en Cerdagne (408), pas plus que les sarrasins (735). Il fallut attendre l'arrivée des carolingiens en 811 pour que commence l'histoire du village.


Moyen-âge

Lorsque les territoires du Roussillon et de Cerdagne furent occupés par les francs, Charlemagne y appliqua le système féodal. La Cerdagne fut un comté, de même que Bésalù et le Roussillon, le tout rattaché à la marche d'Espagne, un espace militaire de la taille du Languedoc-Roussillon actuel.

Chrétiens, les francs favorisèrent le développement des églises, fédérant les habitations, ce qui créa les villages. Ainsi voit-on apparaît Targasonne. Mais nous n'avons pas de texte sur lequel est stipulé le nom de Targasonne durant le haut Moyen-âge, pour trouver une première trace du village il faut étudier l'église St Saturnin, qui a les caractéristiques d'une église du XIIe siècle. A cette époque les églises initiales, quand elles existaient, ont été remplacé par d'autres, plus solides et plus vastes, ce sont les églises romanes que nous connaissons aujourd'hui.

La Cerdagne passera après au comte de Barcelone, devenu roi d'Aragon. Avec la lignée des rois d'Aragon, la Cerdagne connaîtra un bon essor. En 1659 le traité des Pyrénées coupera en deux le plateau Cerdan, mais cette séparation n'a semble t-il pas eu d'influence sur le village, qui a vu passer en 1794 les armées espagnoles et françaises lors de la guerre déclenchée l'année précédente.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.49902593 N,

Longitude : 1.995742212 E

Photos

Patrimoine

L'église de Targasonne est dédiée à St Saturnin, elle date du XIIe siècle. Elle a une nef romane et une abside refaite ultérieurement. Elle contient un retable de St Nicolas (début XVIIe), un retable du Christ (XVIIe), une Vierge assise du XIIIe siècle ainsi qu'une statue de St Saturnin du XVIIIe siècle. Deux pierres tombales sont datées de 1694.

En plus de l'église, le territoire de Targasonne possède deux chapelles, toutes deux consacrées à St Vincent. La première contient un retable de 1770, l'autre est aujourd'hui en ruine.

Le territoire de Targasonne est mondialement connu pour ses chaos, de lourdes pierres en granit arrondies par le roulement de rivière et disposées anarchiquement. Sur le haut du chaos de Targasonne, il y avait un ancien village médiéval nommé aujourd'hui Villalte. Il date du XIIe siècle.

Dans le site des Chaos il y a également un site nommé Avellanosa. C'est un site préhistorique découvert par Pierre Campmajo, archéologue. Il y a là-bas un habitat du IVe siècle avant JC qui se caractérise par de la céramique typiquement cerdane, preuve de l'unité culturelle de la région. Les chaos de Targasonne ont attiré les premier habitants dès 2000 ans avant JC, à l'époque du bronze.

Situation et accès

Targasonne est en Cerdagne, à quelques kilomètres au Nord de la route qui mène à Puigcerda.

Carte IGN



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).