Villemolaque


. Photos      . Histoire

Histoire

La première mention du village de Villemolaque date du XIe siècle, en 981 exactement, date à laquelle est citée l'église dans un document qui en fait état et le nomme comme étant une possession de l'évêché d'Elne. De style romane, elle était dédiée à St Julien et Ste Basilisse. Elle se trouve toujours de nos jours en plein centre-ville. Elle est à nef unique, et possède une abside semi-circulaire. Au XIIIe et XIVe, le chevet fut surélevé pour améliorer la fortification du village. Puis peu après un clocher fut construit. Au XIIe, la charpente est remplacée par une voûte, et des arcs aveugles viennent renforcer les murs gouttereaux. Les fenêtres sont à double ébrasements. L'église a été construite en moellons disposés horizontalement.

A cette époque les regroupements de personnes autour d'églises n'étaient pas considérés comme étant des communes. Ils étaient sous la coupe d'un seigneur temporel pour le quotidien et spirituel pour tout ce qui était religieux, le plus important au début du 2e millénaire.

Or Villemolaque dépendait pour les deux du Monastir del Camp, monastère proche créé par Charlemagne qui régissait donc à la fois le côté religieux mais aussi était seigneur de Villemolaque. Le XIIe siècle fut celui de l'avènement des templiers en Roussillon. Installés au Mas Deu, près de Trouillas, Villemolaque subit leur influence en tant que proche voisin. De nombreuses terres du village furent données aux templiers pour bénéficier de leur protection.

Ainsi dès 1133, on trouve un acte de donation d'un honor, puis en 1138 c'est Guillaume de Villemolaque qui donne la dîme du village à la communauté templière. La même année le vicomte de Tatzo donne également un honor. 1170 Bernard de la Roca vend pour 1500 sous son honor de Villemolaque et de Nyls, comprenant des étangs. L'acte porte la signature de Guinard II, dernier comte du Roussillon. Puis au début du XIIIe siècle les templiers achètent divers jardins et champs dans le village.

En 1216 Raymond de Cervara, précepteur de Mas Deu fait des achats plus conséquents. Il achète tout ce que possède Pons Geralt d'Ille à Villemolaque pour 500 sous de Barcelone, hommes, femmes, justice et albergues, puis pour 1250 sous de Melgueil les biens de Pierre Sigfred. Un important domaine foncier se trouve ainsi constitué entre Villemolaque, Nyls et Trouillas.

Mais à la chute des templiers, durant le XIIIe siècle, tous ces biens furent dispersés, la plupart allant tout de même aux hospitaliers de St Jean de Jérusalem, un autre ordre religieux.

A une tout autre époque Villemolaque fut l'un des champs de bataille entre les français et les espagnols lors de la guerre de 1793.

Photos


Voir toutes les photos

Informations

Latitude : 42.58737893 N,

Longitude : 2.839310316 E

Photos

Situation et accès

Carte IGN

Etymologie

Le nom de Villemolaque vient du mot Mulacam, probablement un personnage vivant sur ce lieu. Ca a donné "la ville de Mulacam".



Copyright 2016 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs.

Autres sites Internet du même auteur dans le domaine Littéraire : Marguerite Duras. Dans le domaine du patrimoine mondial : Statue de la Liberté (New-York, USA), Tour Eiffel (Paris, France), Taj Mahal (Agra, Inde), Cité interdite (Pékin, Chine), Christ rédempteur (Rio-de-Janeiro, Brésil).